Climat – Environnement

A Gouzon, une centaine de poissons morts à cause d'une pollution de La Voueize

Par Valérie Mosnier, France Bleu Creuse dimanche 21 août 2016 à 17:31 Mis à jour le dimanche 21 août 2016 à 17:32

Deux kilomètres en aval de la station d'épuration de Gouzon, des bottes de paille de haute densité servent de barrage filtrant sur La Voueize
Deux kilomètres en aval de la station d'épuration de Gouzon, des bottes de paille de haute densité servent de barrage filtrant sur La Voueize © Radio France - Valérie Mosnier

Les pompiers ont été appelés ce dimanche matin pour une pollution sur La Voueize, entre la station d'épuration de Gouzon et le lieu-dit Lachaud. Une centaine de poissons sont morts asphyxiés, mais il n'y a aucun incidence sur l'eau du robinet.

C'est un éleveur du secteur qui, vers 10 heures ce dimanche matin, a prévenu le maire de Gouzon, Cyril Victor. La pollution s'étend sur 2 kilomètres, depuis la sortie de la station d'épuration de la commune.

Un afflux trop important de matières grasses, provenant, selon les pompiers, de la laiterie de Gouzon, a provoqué un dysfonctionnement de la station d'épuration et provoquer ainsi cette pollution. Conséquence, une centaine de poissons sont morts asphyxiés.

Un barrage filtrant installé pour une durée d'un mois

Après une reconnaissance par les pompiers de Gouzon et la cellule chimique de Guéret, soit 14 sapeurs pompiers mobilisés, un barrage a été mis en place à l'aide de botte de paille de haute densité pour récupérer un maximum de matières organiques et flottantes. L'eau du robinet reste cependant consommable et les poissons pêchés après ce barrage sont tout à fait mangeables.

Actuellement, le niveau de l'eau dans la Voueize étant trop bas, le barrage filtrant restera en place durant un mois.