Climat – Environnement

Grand froid : jusqu'à -19 degrés dans le Jura ce vendredi, un nouveau pic d'électricité prévu dans la matinée

Par Géraldine Houdayer, France Bleu vendredi 20 janvier 2017 à 7:57

Dans le Jura, comme ici au lac de l'abbaye en Grandvaux, les températures frôlent les -20°C au petit matin.
Dans le Jura, comme ici au lac de l'abbaye en Grandvaux, les températures frôlent les -20°C au petit matin. © Maxppp - Philippe Trias

La vague de grand froid se poursuit sur tout le pays, alors qu'un nouveau pic d'électricité est prévu pour ce vendredi. RTE se veut rassurant et affirme que l'approvisionnement en électricité sera suffisant. Les températures vont rester glaciales ce vendredi.

Ce vendredi, le temps va rester froid et très ensoleillé sur une grande partie du pays, selon les prévisions de Météo-France. Les températures restent glaciales ce matin, avec des minimales sur une grande partie du pays comprises entre -4 et -8 degrés, plus basses localement sur le Nord-Est et le Massif central avec -18, 7 dans le Jura par exemple. Une dégradation va se dessiner par l'extrême sud du pays. Les maximales vont remonter sur le sud: on attend de 5 à 11 degrés sur la moitié sud, et de 0 à 4 degrés sur la moitié nord.

L'approvisionnement électrique sera suffisant, assure le fournisseur RTE

L'approvisionnement électrique de la France sera suffisant ce vendredi pour couvrir la consommation de courant, dont le niveau sera de nouveau très élevé en raison de la vague de froid, avant une baisse attendue ce weekend, selon RTE. "La situation reste sous forte vigilance, avec une consommation électrique au niveau national qui va se maintenir à un niveau très élevé", a résumé jeudi RTE, gestionnaire du réseau français de lignes à haute tension. Jeudi, la pointe de consommation "a eu lieu à 09H30" et était de 93.375 mégawatts (MW), tandis qu'à 19H elle a atteint les 93.259 MW. Vendredi, "la journée sera similaire une pointe de consommation de 94.800 mégawatts à 08H30. Une nouvelle fois, la pointe se produira le matin et pas le soir à 19H comme c'est traditionnellement le cas", a souligné le porte-parole.

Appels à la "sobriété électrique"

Malgré cette forte consommation, "la mise en oeuvre des solutions graduelles exceptionnelles pour maintenir l'alimentation électrique de tous les Français n'est donc pas envisagée. A ce stade, aucune coupure électrique n'est programmée pour la fin de cette semaine", a assuré le gestionnaire du réseau. "Toutefois", il tient à renouveler ses appels à "la sobriété électrique, en encourageant chacun à adopter des gestes simples pour réduire sa consommation d'électricité". Pour ce weekend, "la consommation à la pointe devrait baisser de 8.000 MW pour revenir à un niveau plus habituel et conforme aux consommations d'un mois de janvier".