Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Grande America : "le pétrole sera très facilement récupérable" s'il parvient jusqu'aux côtes landaises

mardi 26 mars 2019 à 17:55 Par Paul Ferrier, France Bleu Gascogne et France Bleu

Une délégation landaise s'est rendue à la préfecture maritime de Brest pour faire le point sur la situation après le naufrage il y a deux semaines du bateau italien le Grande America. Hervé Bouyrie, président de l'association des maires des Landes, faisait partie de la délégation. Il se dit rassuré.

Le Grande America en feu avant de couler le 12 mars à 333 km à l'ouest de La Rochelle par 4.600 mètres de fond.
Le Grande America en feu avant de couler le 12 mars à 333 km à l'ouest de La Rochelle par 4.600 mètres de fond. © Maxppp - LOIC BERNARDIN / MARINE NATIONALE / HANDOUT

Messanges, France

Pas de pollution dans les prochains jours, pas de marée noire d'importance mais la vigilance est toujours de mise. C'est en résumé les informations qu'est allée glaner une délégation landaise à la préfecture maritime de Brest ce lundi. 

Deux semaines après le naufrage du navire italien le Grande America, d'où du carburant s'échappe, Lionel Causse, député des Landes et Hervé Bouyrie, président de l'association des maires des Landes, ont rencontré le préfet maritime pour un point sur la situation liée à la pollution. Une pollution dont la trajectoire est en constante évolution, rapport aux conditions météos

Les cartes de l'avancée du front de la pollution sur les quatre derniers jours.  - Aucun(e)
Les cartes de l'avancée du front de la pollution sur les quatre derniers jours. - Capture d'écran préfecture maritime Atlantique

La pollution se dirige vers le Sud

Aux dernières nouvelles mardi après-midi, le front de pollution se déplaçait en direction du Sud, en direction des côtes espagnoles, longeant, pour le moment au large, les côtes françaises. Ce mardi, elle se trouve à peu près au large du bassin d'Arcachon. Mais tout cela peut encore changer.  Et surtout ne pas rester en masse. Car depuis ce mardi, les navires de dépollution ont du regagner leur port d'attache, gênés par une forte houle dites croisées qui les empêche de ramasser le pétrole en mer. De plus, cette houle croisée désagrège, sépare, la nappe de pollution. Les boulettes pourraient ainsi longer les cotes landaises ou s'y échouer par petit fragments dans les semaines voire les mois à venir.  Pas demain, c'est à peu près sûr. Tout cela reste tout de même de l'ordre de la spéculation ou plutôt "de la projection", insiste le porte parole de la préfecture maritime de Brest. Il faut affiner chaque jours en fonction des vents, des marée et des courants.   

Ce qui rassure la délégation landaise reçue lundi à la préfecture maritime de Brest, c'est que les analyses du pétrole montrent qu'il se solidifie au contact de l'eau. Ce serait plutôt bon signe car si des boulettes arrivent jusqu'à nos plages, elles seront plus facile à ramasser. 

Le pétrole se solidifie et il sera très facilement récupérable notamment au niveau mécanique"

Hervé Bouyrie, président de l'association des maires des Landes revient sur sa rencontre avec le préfet maritime.