Climat – Environnement

Grandes marées en Gironde : des coefficients de 118 sont attendus à Bordeaux

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde mercredi 18 février 2015 à 6:00

L'eau est montée jusqu'à 30 cm par endroits dans le quartier Bastide à Bordeaux.
L'eau est montée jusqu'à 30 cm par endroits dans le quartier Bastide à Bordeaux. © Radio France - Pierre Breteau

Les grandes marées font leur retour en Gironde. Avec un coefficient de 96 ce mercredi matin, la marée haute est arrivée à 6h50 à Bordeaux. Dès ce mercredi soir et jusqu'à lundi prochain, les coefficients sont forts. Ils vont dépasser les 100, avec un pic à 118 vendredi soir. Un an après de fortes inondations, les autorités se veulent rassurantes.

Il y a un an, les grandes marées avaient provoqué des inondations à Bordeaux, Bègles, dans la presqu'île d'Ambès. Forcément dans les têtes, les souvenirs de ces inondations – sans gros dégat ni victime – à Bordeaux sont encore bien présents. La mairie préfère prévenir que guérir et a pris les devants.

Les habitants de la rive droite entre le pont Chaban-Delmas et le pont de pierre ont reçu un courrier dès la semaine dernière. Ce mercredi soir avec un coefficient de 103, l'eau va monter de 5,60 m. La mairie a déjà invité à retirer sa voiture des parkings souterrains ou des berges. Même s'il n'y avait pas eu de dégats majeurs, les inondations de l'année dernière sont encore bien dans les têtes des habitants et des décideurs politiques.

Les communes sur le qui-vive

Mais, pas de panique à avoir. Ce n'est pas la même situation. Pour créer des inondations, il faut conjuguer les marées avec un fort vent, des pluies abondantes et des fontes des neiges. Or aucun de ces facteurs n'est rééllement attendu pour ces prochains jours. Mais Bordeaux comme les communes de la presqu'ile d'Ambès restent sur le qui-vive. Pour le maire d'Ambès, Kevin Subrenat c'est l'un des premiers défis qu'il a à affronter pour son premier mandat, commencé il y a un an. Il est plutôt serein.

"Nos digues sont étudiées pour des coefficients de 120." — Kevin Subrenat, maire d'Ambès

Ce n'est que le début. Les marées vont monter en puissance. Le pic sera atteint ce vendredi avec un fort coefficient de 118. Une montée des eaux approchant les 6 mètres. La vigilance des autorités augmentera en même temps.

ALLER PLUS LOIN ► Le site maree.infoLe littoral girondin dans l'attente des grandes maréesMÉTÉO - Gros coefficients de marées : les horaires en Aquitaine

Grandes marées : "Nos digues sont étudiées pour des coefficients de 120"