Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : L'actu de la mer

Grandes marées : la Manche menacée si les vents deviennent trop violents

mercredi 31 janvier 2018 à 23:39 Par Olivia Cohen, France Bleu Cotentin et France Bleu

Nous sommes entrés dans une période de grandes marées : ce mercredi soir, nous étions déjà à 103 de coefficient. Le pic est prévu vendredi 10h10 avec un coefficient de 109. Au regard de la météo difficile de ces derniers jours, ces nouvelles grandes marées ont de quoi inquiéter.

Le dernier record de grande marée remonte à 2015, avec ce qu'on a appelé "la marée du siècle" qui avait atteint 119 de coefficient
Le dernier record de grande marée remonte à 2015, avec ce qu'on a appelé "la marée du siècle" qui avait atteint 119 de coefficient © AFP - BEAUVIR-ANA / ONLY FRANCE

Manche, France

Sur une échelle de 20 à 120, sachant que le coefficient d'une grande marée moyenne est de 95, 109 est un joli score. Le niveau de la Manche va monter de six mètres en quelques heures. Le pic est prévu ce vendredi à 10h10 : le niveau de la mer et le coefficient seront à leur maximum, il faudra se montrer prudent, car l'eau monte vite et se retire vite, créant de forts courants qui peuvent entraîner bateaux et pêcheurs à pied

Il faut impérativement connaître les horaires des marées et ne pas se laisser prendre de vitesse par l'eau montante.

Certes, une grande marée n'est pas dangereuse en tant que telle, mais les mauvaises conditions météo peuvent la rendre dangereuse. Cette fois-ci, ce n'est pas la pluie qu'il faut redouter mais les vents. S'ils se montrent trop violents, ils pourraient être à l'origine de hautes vagues capables d'inonder le littoral. Des rafales de 80 km/h ont balayé les côtes dans la nuit de mercredi à jeudi, notamment à Granville, aux Pieux et à Saint-Germain-des-Vaux. Des orages sont prévus ce jeudi sur tout le département, qui a été placé en vigilance jaune vagues-submersion et orages inondations jusqu'en milieu de journée. 

Les grandes marées reviendront à un niveau normal lundi, avec un coefficient de 92. Retour de la marée basse samedi 10 février, avec un coefficient de 35. Le dernier record de grande marée remonte à trois ans, en 2015, avec ce qu'on a appelé "la marée du siècle" qui avait atteint 119 de coefficient.