Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Grosse chaleur dans le Loiret : les températures ressenties montent ce vendredi jusqu'à 46 degrés

jeudi 26 juillet 2018 à 19:15 Par Anne Oger, France Bleu Orléans

Si le Loiret n'est pas dans les départements classés en alerte canicule, il va faire chaud, ce vendredi encore sur le département. Et même très chaud : Météo France annonce des températures ressenties allant jusqu'à 46 degrés à Montargis, en raison du taux d'humidité lié à l'arrivée des orages

Piscine de la Source à Orléans
Piscine de la Source à Orléans © Radio France - Anne Oger

Orléans, France

46° à Montargis, 45° à Méreville dans le Beauce, 42° à Bellegarde, 40° à Orléans... Non vous n'êtes pas sous les tropiques, mais dans le Loiret. Si les températures relevées par Météo France sont déjà très élevées depuis quelques jours dans le département (35,9° ce jeudi après-midi à la station d'Amilly près de Montargis, ou encore 35,5° à Orléans), elles vont vous sembler presque fraîches comparées à celles que vous devriez ressentir ce vendredi après-midi.

Des températures ressenties liées au taux d'humidité très élevé

La température ressentie, c'est celle que votre corps éprouve vraiment, et c'est parfois différent de la température réelle, notamment quand il fait très froid ou très chaud. C'est lié au vent, au taux d'humidité, à la capacité de votre corps à se réchauffer ou, en l'occurrence en temps de canicule, à se refroidir. 

Dans une atmosphère humide, on a plus de mal à refroidir notre corps en produisant de la sueur, elle s'évapore plus difficile, d'où une sensation de chaleur tropicale

"Quand le corps doit se refroidir, il produit de la sueur" explique Alain Lambert, prévisionniste de Météo France à Bourges. "C'est l'évaporation de cette sueur qui permet de maintenir une température constante. Or ce vendredi en cours d'après-midi, on aura des averses orageuses qui vont humidifier l'atmosphère. On aura donc plus de mal à évaporer la sueur à la surface de notre corps, et donc on aura l'impression que la température extérieure est bien supérieure à celle qui est mesurée, mais ça ne sera qu'une impression"

Eviter les activités physique, notamment avec les enfants

D'où une sensation de chaleur tropicale, étouffante, renforcée encore par l'absence de vent (sauf lorsqu'il soufflera en rafale sous les orages). L'Agence Régionale de Santé, par la voix de Florence Durandin, médecin responsable de la cellule de veille, rappelle donc les conseils dans ces cas de forte chaleur : boire beaucoup, éviter de sortir aux heures chaudes, et pour ceux qui souffrent le plus de la chaleur, chercher les endroits frais ou climatisés, comme par exemple les magasins ou les supermarchés ! Et éviter les activités physique et sportives, surtout avec des enfants.