Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Haute-Garonne : dégâts limités après les intempéries

jeudi 14 juin 2018 à 8:45 Par Bénédicte Dupont, France Bleu Occitanie

La Haute-Garonne est repassée ce jeudi matin en vigilance jaune aux inondations. Le piémont pyrénéen a eu quelques frayeurs, la Gascogne toulousaine aussi mais au final, il y a peu de dégâts comparés aux voisins du Gers, du Tarn-et-Garonne et des Hautes-Pyrénées encore en orange ce matin.

Les niveaux de la Garonne sont en lente baisse en amont de Toulouse.
Les niveaux de la Garonne sont en lente baisse en amont de Toulouse. © Radio France - Alban Forlot

Haute-Garonne, France

Les souvenirs des inondations dans le Comminges ne sont pas si loin. Alors quand la Garonne a dépassé le mètre 50 à Saint-Béat et que le fleuve est venu lécher les berges à Toulouse, à défaut de paniquer, les haut-garonnais ont surveiller la montée des eaux. Les pluies des dernières 24 heures ont provoqué des réactions sur les cours d'eau Pyrénéens et du Lannemezan. Les pluies ont cessé sur l'ensemble des bassins, excepté quelques pluies résiduelles. Sur la Garonne amont et les Nestes, la décrue est amorcée.

Le directeur de cabinet du préfet de Haute-Garonne, Marc Zarrouati, fait le bilan des intempéries ce jeudi matin. La Haute-Garonne est désormais placée en vigilance jaune seulement.

Place aux éclaircies ce jeudi même si il pourrait y avoir quelques gouttes sur le Comminges. - Radio France
Place aux éclaircies ce jeudi même si il pourrait y avoir quelques gouttes sur le Comminges. © Radio France - Alban Forlot

REPLAY INVITÉ - Marc Zarrouati, directeur de cabinet du préfet de Haute-Garonne, avec Bénédicte Dupont (5'45'')

La situation est ce jeudi matin rassurante grâce aux moindres pluies la nuit dernière et des prévisions météo optimistes. Une décrue est amorcée sur l'ensemble du secteur Neste-Garonne, la Garonne toulousain et enfin, le Touch où les niveaux sont encore hauts. "Pas de raison de penser que le festival Rio Loco soit menacé ce soir à la Prairie des Filtres", rassure la Préfecture. Les dégâts sont limités : quelques débordements durant la nuit de mardi à mercredi et la journée de mercredi dans le piémont et dans les secteurs de Saint-Béat, d', au niveau des affluents de la Pique et de la Garonne. Mais les précautions ont été prises, comme l'évacuation préventive d'écoles comme à Cierp-Gaud ou de campings. La préfecture de Haute-Garonne n'a pas, contrairement au Tarn-et-Garonne de remontées quant à des dégâts agricoles.

Le Lot-et-Garonne aussi n'est plus en vigilance orange ce jeudi matin. - Aucun(e)
Le Lot-et-Garonne aussi n'est plus en vigilance orange ce jeudi matin. - Météo France

Etat de catastrophe naturelle ?  On n'en est pas là en Haute-Garonne

Il existe des procédures indemnisation spécifique comme la procédure catastrophe naturelle mais elle ne se déclenche pas selon l'ampleur des dégâts mais selon le caractère anormale des phénomènes météos qui sont la cause de ces crues. "Pour l'heure, nos éléménts ne penchent pas vers un événement intense anormal  mais il faut faire des études plus fines sur la pluviométrie et les comparer aux deix dernières années".  Tout cela est géré au niveau ministériel à Paris.

Sur la Garonne, les débordements très localisés resteront faibles. - Radio France
Sur la Garonne, les débordements très localisés resteront faibles. © Radio France - Alban Forlot

Un rappel : pour être indemnisé, il faut être assuré

Ces indemnisations ne peuvent être déclenchées que pour ceux qui sont assurés, des biens assurés par des contrats d'assurance multi-risques avec une option catastrophe naturelle

Il ne faut pas croire que dès lors qu'un événement grave survient, un dispositif étatique prend le relais même pour des gens qui ne sont pas assurés. 

Attention aussi à ne pas croire que de ces fortes précipitations préservent de tout risque de sécheresse estivale. "Ne pas confondre météo et climat. Même si le manteau neigeux a été important cet hiver, ce sont deux questions différentes. Un épisode conjoncturel ne règle pas un problème structurel".

Ce jeudi matin, seul le tronçon ouest de la Haute-Garonne/Gers/Tarn-et-Garonne, est classé en orange par Vigicrues. Une lente décrue est amorcée. Les niveaux restent toujours hauts sur la Gimone, dans le secteur de Beaumont de Lomagne, et sur la Save, dans le secteur de L'Isle-Jourdain.