Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Hiroshima - Nagasaki : le jeûne des anti-nucléaires à Cherbourg

lundi 6 août 2018 à 12:12 Par Maxime Bacquié, France Bleu Cotentin

Il y a 73 ans, les États-Unis lançaient la bombe nucléaire sur la ville japonaise d'Hiroshima. Plus de 140 000 personnes perdirent la vie. Ce lundi, pour commémorer ce premier bombardement nucléaire de l'Histoire, les membres du collectif NaH-Hague ont démarré un jeûne de trois jours à Cherbourg.

Les anti-nucléaires ont récité des textes sur la place De Gaulle de Cherbourg avant de démarrer un jeûne de trois jours.
Les anti-nucléaires ont récité des textes sur la place De Gaulle de Cherbourg avant de démarrer un jeûne de trois jours. © Radio France - Maxime Bacquié

Cherbourg, France

Sur la place De Gaulle de Cherbourg, ils sont huit membres actifs de ce collectif NaH-Hague (Nagasaki Hiroshima - La Hague) ce lundi à 11h, pour démarrer un jeûne de trois jours jusqu'à jeudi 11h, pour commémorer les premières bombes nucléaires lancées sur le Japon, en 1945, d'abord le 6 août sur Hiroshima, puis le 9 août sur Nagasaki. 

Ils réclament que la France signe le traité de l'ONU sur les armes nucléaires

Une action symbolique, en forme d'engagement, pour demander l'abolition de toutes les armes nucléaires et pour réclamer également que la France signe le Traité international du 7 juillet 2017 de l'ONU, qui interdit la possession d'arme nucléaire. Pour que ce traité entre en vigueur, il faut que 50 pays le signe.

Pour la troisième année d'affilée les membres du collectif NaH-Hague entament un jeûne de trois jours pour commémorer les bombes nucléaires lancées sur Hirochima et Nagasaki. - Radio France
Pour la troisième année d'affilée les membres du collectif NaH-Hague entament un jeûne de trois jours pour commémorer les bombes nucléaires lancées sur Hirochima et Nagasaki. © Radio France - Maxime Bacquié

Les membres de ce collectif cherbourgeois vont aller exposer leur banderole et lire des textes sur plusieurs places et marchés de la Manche, jusqu'à jeudi. D'autres actions de ce types sont menées à Paris, Dijon, Brest, Tours et même au Togo, aux États-Unis ou en Nouvelle-Zélande.