Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Il est interdit de se baigner dans le Doubs rappelle la Ville de Besançon

Par

La tentation est forte, en cette période de forte chaleur, d'aller se rafraîchir dans le Doubs. Mais la Ville de Besançon rappelle une fois encore que la baignade en rivière est interdite par arrêté municipal.

Il est interdit de se baigner dans le Doubs à Besançon, par arrêté municipal
Il est interdit de se baigner dans le Doubs à Besançon, par arrêté municipal © Radio France - Anne Fauvarque

La municipalité de Besançon rappelle de nouveau que la baignade en rivière est interdite par arrêté municipal sur l'ensemble du territoire de la commune. 

Publicité
Logo France Bleu

Les dangers encourus d'abord sont grands : 

  • noyade, notamment en raison d'une mauvaise visibilité sous l'eau qui rend le sauvetage difficile voire impossible, 
  • hydrocution, à cause des variations de température
  • contamination par des bactéries ou maladies
  • chutes mortelles sur des blocs de béton, pieux métalliques, roches, depuis les ponts. 

L'été dernier, deux jeunes se sont noyés dans le Doubs, à Besançon : l'un à la gare d'eau, l'autre près du Pont de Velotte.  

Baignade interdite dans le Doubs à Besançon © Radio France - Anne Fauvarque

Une dizaine de panneaux indiquant que la baignade est interdite ont donc été installés explique Daniel Mourot, directeur de la voirie à la Ville de Besançon. "Pas tous les dix mètres le long des rives, reconnaît l'intéressé. Parce qu'on en aurait retrouvé un certain nombre dans le Doubs, mais à l'entrée des accès principaux au bord du Doubs. Et pour ne pas dénaturer le site".   

La police municipale effectue quotidiennement un travail de prévention et de pédagogie auprès de la population en renforçant sa présence sur les secteurs concernés. Elle peut même verbaliser un baigneur puisque la personne ne respecte pas un arrêté municipal.  

Pour se rafraîchir à Besançon, la Ville a aussi installé des brumisateurs place du Huit-Septembre, côté église St-Pierre. Ils sont en service à partir de ce mardi de 10h à 22h.

Ce lundi, les brumisateurs ne fonctionnaient qu'à partir de 12h, malgré la chaleur constatée dès le matin © Radio France - Anne Fauvarque

LIRE AUSSI : Canicule : 53 départements placés en vigilance orange

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu