Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Il faut sauver les dolmens ardéchois !

mardi 17 avril 2018 à 4:29 Par Victor Vasseur, France Bleu Drôme Ardèche

L’Ardèche est le département français qui compte le plus de dolmens, près de 900. L'inconvénient, c'est que ces pierres vieilles de 5000 ans se dégradent à vitesse grand V. Un projet de financement participatif vient d’aboutir, avec comme objectif de protéger et valoriser les dolmens.

Ce dolmen a été rénové et sera accessible via un sentier.
Ce dolmen a été rénové et sera accessible via un sentier. - Communauté de Communes des Gorges de l'Ardèche.

Ardèche, France

3300 euros ont été récoltés. Ils permettront de consolider deux dolmens. Ce patrimoine se dégrade à cause du mauvais temps comme la pluie et le gel. "Même si on a l’impression que c’est très solide, ce n’est pas le cas" assure Sonya Stochetti, elle est chargée de mission à la Cité de la Préhistoire de l'Aven d'Orgnac.

Ces dolmens se dégradent, les dalles s'effritent et s'éclatent, elles se fissurent, certaines sont taguées. Ces dolmens, qui ressemblent à d'immenses tables en pierres, on peut les retrouver à Beaulieu, Chandolas, Grospierres, Labeaume ou encore à Saint-Alban-Auriolles.

L'Ardèche est le département français qui compte le plus de dolmens. - Aucun(e)
L'Ardèche est le département français qui compte le plus de dolmens. - Communauté de Communes des Gorges de l'Ardèche

Un patrimoine préhistorique

En ce moment, cinq sentiers pour les mettre en valeur sont en travaux comme à Grospierres et Beaulieu. Les dolmens seront accessibles après une petite randonnée cet été, à partir du mois de juillet.

"C’est un prolongement après la restitution de la grotte Chauvet. On voit bien que la préhistoire a été importante en Ardèche. On voit que ça attire du monde comme dans l’Hérault, dans le Gard, entre le Lot et l’Aveyron. Personne ne reste insensible face à ce patrimoine archéologique." – Patricia Guillermin, directrice de la Cité de la préhistoire à l'Aven d'Orgnac.

D'autres villages vont voir leurs dolmens rénover dans les prochaines années comme à Vogüe, Saint-Remèze et Saint-Paul-le-Jeune.