Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Il faut sauver les tilleuls de Meudon!

jeudi 12 novembre 2015 à 10:00 Par Marie-Gaëtane Comte, France Bleu Paris et France Bleu

A Meudon, les membres du comité de défense de l'avenue du Château montent au créneau pour empêcher l'abattage de 34 tilleuls. Ils montent littéralement...Leur présidente a passé deux jours dans un arbre, à 6 mètres de haut. Aujourd'hui, elle remet ça!

Mobilisation contre l'abattage des tilleuls de Meudon
Mobilisation contre l'abattage des tilleuls de Meudon © Radio France - Marie-Gaëtane Comte

Meudon, Île-de-France, France

A Meudon, les riverains de l'avenue du Château se mobilisent pour sauver 34 arbres de l'abattage. Une décision de la direction régionale des affaires culturelles d'Ile-de-France (Drac), qui gère l'avenue car elle est classée monument historique. Son but est de rénover les contre-allées de l'avenue, restaurer l'alignement historique des tilleuls et faire 100 places de stationnement. Les défenseurs de ces feuillus crient au massacre à la tronçonneuse. Ils se sont constitués en comité. Sa présidente, Marie-Olga Bosse est restée perché 2 jours dans un arbre, pour éviter qu'il ne soit dépecé. 

Les travaux ont commencé lundi 

Les premiers arbres abattus - Radio France
Les premiers arbres abattus © Radio France - Marie-Gaëtane Comte

                                                                                                                                                                                                                                                                            Hier, les membres du comité se sont rassemblés devant la mairie de Meudon. lls dénoncent l'abattage d'arbres centenaires, en bonne santé. Comment être sûre que les tilleuls replantés et venus d'Allemagne se plaisent sur ce nouveau terrain? Les opposants n'ont pas la réponse et sollicitent le maire de Meudon pour stopper les travaux. Ils ont lancé une pétition.

Ce sont des recalés du suffrage universel

Ce sont des recalés du suffrage universel. Le maire de Meudon, Hervé Marseille, n'y voit que des opposant habituels, des "recalés du suffrage universel et qui trouvent le moyen de ne pas se faire oublier". Au-delà de la guerre politique, les travaux sont prévus par la Drac depuis 2003. lls ne peuvent pas être reportés une nouvelle fois. L'édile rappelle qu'à terme, c'est 300 arbres qui seront replantés.