Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il n'a pas assez plu durant ce printemps, la sécheresse depuis un an bat des records en Limousin

-
Par , France Bleu Limousin

Le printemps 2019 est l'un des plus secs que le Limousin a connus et surtout il confirme un manque d'eau sévère depuis un an. Le déficit de pluie est de 30 à 35 % par endroit. Un record notamment en Haute-Vienne

Sur un an le déficit en pluie en Corrèze et en Haute-Vienne atteint les 35 % dans certains endroits
Sur un an le déficit en pluie en Corrèze et en Haute-Vienne atteint les 35 % dans certains endroits © Maxppp - Philippe Bataille

Les agriculteurs touchés par une forte sécheresse à l'automne dernier espéraient un printemps pluvieux pour repartir sur de bonnes bases. Ils seront bien déçus. Le manque d'eau durant ce printemps est très important. Les services de Météo-France à Limoges ont relevé un déficit de pluie de 14 % en Corrèze et de 18 % en Haute-Vienne. C'est le mois d'avril qui est le plus sec dans les deux départements. 

Du jamais vu en Haute-Vienne

"Ce n'est pas extraordinaire, on a eu des printemps encore plus secs" précise Olivier Mandeix, de Météo-France Limoges. Mais quand on regarde sur un an, la situation apparaît en revanche catastrophique. De juin 2018 à mai 2019 le manque d'eau est très important. Dans certains secteurs il atteint 30 % voire 35 %. "Sur la Corrèze on a que deux années, 1976 et 1990 qui sont plus sèches, et sur la Haute-Vienne c'est pire encore puisqu'on n'a pas connu une année aussi sèche". 

Un été plus chaud

Les pluies qui sont annoncées cette semaine ne changeront pas la donne, même si elles pourront être importantes par endroits en Corrèze et en Haute-Vienne. Et les projections ne sont guère encourageantes. Difficile certes de prévoir le nombre de précipitations dans les mois qui viennent mais les spécialistes de Météo France tablent déjà sur un été plus chaud que la normale. A noter que le printemps qui s'achève de ce point de vue est plutôt dans la normale; seul le mois de mai a été un peu plus frais.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess