Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Ille-et-Vilaine : appel à la prudence face au risque de feux de forêt

-
Par , France Bleu Armorique

En raison des fortes chaleurs et du manque de précipitation de ces dernières semaines, le risque de feu de forêt est devenu plus important en Ille-et-Vilaine. La préfecture émet des recommandations et appelle chacun à être vigilant.

Le risque incendie est "modéré à fort" dans certaines communes.
Le risque incendie est "modéré à fort" dans certaines communes. © Maxppp - Maxppp

Ille-et-Vilaine, France

Il n'a pas beaucoup plu depuis une dizaine de jours en Ille-et-Vilaine. Un manque de précipitations qui accentue le risque de feu de forêt "de modéré à fort" dans plusieurs communes du département. La préfecture demande au public fréquentant les zones forestières d'être particulièrement vigilance. 

Elle rappelle aussi quelques règles essentielles : repérer les chemins d’évacuation et les abris en forêt, prévoir des moyens de lutte (points d’eau, matériels), débroussailler 50 mètres autour de sa maison et 10 mètres de chaque côté des voies d’accès, éviter les tas de bois et bidons de liquides inflammables contre la maison.

Pas de barbecue à moins de 200 mètres d'une forêt

La préfète Michèle Kirry rappelle aussi qu'il est interdit d'allumer du feu ou un barbecue à moins de 200 mètres de forêts, de broussailles ou de landes. "Un feu de forêt sur deux est la conséquence d’une imprudence," écrit la préfecture dans un communiqué. Chaque année 3.000 incendies ravagent près de 12.000 hectares de forêts.

En cas d'incendie, informez les pompiers au 18 ou 112 le plus rapidement et le plus précisément possible. Les services de l'Etat vous conseillent aussi d'attaquer le feu si possible. Pour échapper au feu, éloignez-vous dos au vent, cherchez un écran (rocher ou mur). En voiture, ne sortez pas de votre véhicule et cherchez une zone dégagée.

Les forêts et les massifs boisés suivants font partie des zones à risque :

  • Massifs de Paimpont et de Montfort (10 400 ha) sur les communes de :  Paimpont - Plélan-le-Grand - Gaël- Muel - Saint-Meen-le-Grand - St Péran - Iffendic - Montfort-sur-Meu - Talensac
  • Massif du Pertre (1 800 ha) sur les communes de : Le Pertre - Argentré du Plessis - Mondevert
  • Massif de saint-Aubin du Cormier (1 500 ha) sur les communes de :  Saint-Aubin du Cormier - Mézières sur Couesnon
  • Massif de Teillay (1 000 ha) sur les communes de : Ercé-en-Lamée - Teillay
  • Massif de Rennes et Liffré (5 400 ha) sur la commune de Liffré
  • Massif de Bourgouët et de Tanouarn (1 500 ha) sur les communes de : Dingé - Marcillé-Raoul
  • Massif d’Araize (1 000 ha) sur la commune de Martigné-Ferchaud
  • Massif du Chevré (2 100 ha) sur les communes de : Acigné - La Bouexière - Chateaubourg - Marpiré
  • Massif du Theil (5 000 ha) sur les communes de : Theil-de-Bretagne - Retiers
  • Massif de la Guerche (3 000 ha) sur la commune de Rannée

Les bois des communes suivantes font également partie des zones à risque :

Andouillé-Neuvill, Chanteloup, Guignen, Mernel, Saint-Malo-de-Phily, Bains-sur-Oust, Chapelle-de-Brain, Guipry, Monterfil, Sainte-Marie, Baulon, Chapelle-Bouexic, Laillé, Renac, Saint-Médard-sur-Ille, Bourg-des-Comptes, Crevin, Langon, Saint-Aubin-d’Aubigné, Saint-Senoux, Bovel, Feins, Maxent, Saint-Ganton, Sens-de-Bretagne, Campel, Gahard, Maure-de-Bretagne, Saint-Just, Sixt-sur-Aff.