Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : le tireur en fuite identifié

Climat – Environnement

Ille-et-Vilaine : "Ici on attend la pluie !"

lundi 10 août 2015 à 19:55 Par Mathilde Gérard, France Bleu Armorique

En Ille-et-Vilaine et dans le Morbihan, classés en vigilance sècheresse, les agriculteurs attendent la pluie avec impatience. Le sol sec ne leur permet pas de produire un maïs de grande qualité ni assez de fourrage pour leurs bêtes.

Jean-Yves Riault, agriculteur en Ille-et-Vilaine
Jean-Yves Riault, agriculteur en Ille-et-Vilaine © Radio France - Mathilde Gérard

Depuis une semaine, les départements d'Ille-et-Vilaine et du Morbihan sont classés en vigilance sécheresse. Si la situation n'est pas critique, beaucoup d'agriculteurs souffrent cependant des températures élevées et du manque de pluie. C'est le cas de Jean-Yves Riault, éleveur de vaches laitières au lieu dit La Hoquinaie, près de Guipry, entre Rennes et Redon.

Les 75 vaches de Jean-Yves Riault ont un problème : elles n'ont plus d'herbe à brouter. Les prairies sont jaunies et plus rien n'y pousse depuis plus d'un mois et demi. "On a eu des petits épisodes pluvieux, mais on a eu du vent pratiquement aussitôt, avec de la chaleur, ce qui a repompé l'eau très rapidemment ", explique l'éleveur qui doit désormais avoir recours aux rations hivernales pour nourir ses bêtes : "On les nourrit avec les stocks qu'on a fait l'année dernière et au printemps. Comme nous, une vache doit manger de manière équilibrée, sinon sa santé en pâtirait. "

Reportage de Mathilde Gérard chez un éleveur d'Ille-et-Vilaine

"Le mal est fait"

Même bilan pour le maïs : le manque d'eau a fait des dégats. les feuilles s'enroulent. "C'est le signe que la plante se désèche car il n'y a plus de réserves en eau dans le sol. Dès que la température monte, on voit que le maïs souffre. Là il n'a pas une belle allure, ce n'est pas favorable pour faire un bon rendement. "

"Il nous faut 50-60mm d'eau dans les jours à venir. Ou un miracle ! ", conclut l'agriculteur.

Jean-Yves Riault, éleveur de vaches laitières à Guipry, au sud de Rennes