Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Ille-et-Vilaine : la préfète demande au maire de Langouët de ne pas interdire les pesticides

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Michèle Kirry, préfète d'Ille-et-Vilaine a écrit à Daniel Cueff, le maire de Langouët. Elle souhaite qu'il retire son arrêté interdisant l'usage de pesticides à moins de 150 mètres des habitations de sa commune.

Le maire de Langouët a banni les pesticides à moins de 150 mètres des habitations
Le maire de Langouët a banni les pesticides à moins de 150 mètres des habitations © Maxppp - Vincent Isore/IP3

Langouet, France

Le 18 mai dernier, Daniel Cueff, le maire de Langouët au nord de Rennes, a pris un arrêté interdisant l'utilisation de pesticides à moins de 150 mètres des habitations et bâtiments de la commune. Une annonce faite lors d'un carnaval anti pesticides réunissant une centaine de personnes dans cette commune "verte" qui est dotée depuis 2004 d'une cantine 100% bio et locale. Mais la préfète d'Ille-et-Vilaine Michèle Kirry ne voit pas cette décision d'un bon oeil. Elle lui a demandé gracieusement de retirer cet arrêté, elle ne peut pas le faire elle même.

Pas question de revenir sur sa décision

"Son argument principal c'est que cette décision relève du ministre de l'agriculture et non pas du maire d'une commune, mais _comme le ministre ne passe pas à l'interdiction des pesticides, je suis obligé de trouver les moyens de protéger la population en les interdisant_" explique Daniel Cueff qui n'a pas l'intention de revenir sur sa décision. "Je vais lui repréciser mes motivations qui relèvent à la fois d'une protection de la population mais aussi de la sécurité et de la tranquillité publique" ajoute le maire de Langouët.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu