Infos

IMAGE INTERACTIVE | Le homard bleu du Cotentin, durable depuis 2011

Par Frédérick Thiébot et Bénédicte Courret, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin lundi 23 juin 2014 à 18:00

Le homard bleu du Cotentin.
Le homard bleu du Cotentin. © Normandie Fraîcheur Mer

Il est anglo-normand, se capture surtout au printemps et au début de l'été, dans des conditions très précises, et sa chair est particulièrement savoureuse. Alors que les experts de son label "pêche durable" se réunissent ce mardi, découvrez les secrets du homard bleu du Cotentin.

Si vous croisez un homard doté d'un bracelet bleu et blanc "MSC Cotentin Jersey" sur les étals, sachez-le, c'est un homard pêché "durablement". Quand on s'inquiète de l'état de la ressource halieutique, ce bracelet, c'est une façon de savoir ce que l'on mange. 

130 navires

On ne pêche pas le homard du Cotentin (ou homard anglo-normand), on le capture. En effet, les 130 navires spécialisés dans ce crustacé travaillent avec des casiers posés sur la zone de prédilection de la bestiole (de la pointe de la presqu'île du Cotentin jusqu'à la baie de Granville en passant par les îles anglo-normandes). Environ 280 à 290 tonnes de homards anglo-normands sont ainsi capturées chaque année.

Pêche durable

Le label "MSC-pêche durable" est attribué au homard bleu du Cotentin depuis 2011. Ce mardi, comme chaque année, les responsables du label se réunissent pour vérifier que les pêcheurs bas-normands et leurs collègues des îles anglo-normandes respectent toujours les critères de "pêche durable" pour le homard du Cotentin. Trois grands principes pour mériter ce label : l'état du stock, l'impact de la pêche sur l'écosystème et le système de gestion de la pêcherie.

Qui est le homard du Cotentin ?

Découvrez les secrets de ce crustacé en passant votre souris sur sa photo ci-dessous.

(Photo : Normandie Fraîcheur Mer)

Édouard Le Bart, responsable du label "MSC pêche durable" en France

Partager sur :