Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Incendie au centre d’enfouissement de Châtillon : le débat sur la sécurité relancé

lundi 30 octobre 2017 à 4:32 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

Après l’incendie au centre d’enfouissement des déchets de Châtillon-sur-Indre, une association de défenseurs de l’environnement relance le débat sur la sécurité du site. Les autorités leur répondent.

La colonne de fumée était visible par les riverains du site.
La colonne de fumée était visible par les riverains du site. - Copyright association Châtillon

Châtillon-sur-Indre, France

Le centre d'enfouissement des déchets de Chatillon-sur-Indre (Indre) est-il sûr ? Jeudi dernier, un incendie s'est déclaré dans un casier de stockage avec des déchets à l'intérieur. Il s’agit d’un feu accidentel provoqué par des travaux d'étanchéité. Le site accueille des déchets ménagers et assimilés. Les défenseurs de l’environnement dénoncent "la dangerosité du site" depuis plusieurs années. Les autorités assurent que les installations sont aux normes.

Au-dessus d’une nappe phréatique

Suite à ce incendie, Jacques Pain, le président de l'association Châtillon développement durable compte alerter les autorités. "On va écrire à la Préfecture pour demander des explications, depuis 2014 nous n’avons plus de réunion et nous le déplorons". L’association dénonce la localisation même de ce centre d’enfouissement "au-dessus d'une nappe phréatique importante qui alimente des forages agricoles et des puits domestiques".

Si l’Indre venait à être polluée, ce serait une catastrophe" (Jacques Pain)

"Cette nappe phréatique est à l’origine de nombreuses sources sur un petit ruisseau, le Saint-Médard, un ruisseau à truites qui se jette dans l’Indre, si l’Indre venait à être polluée, ce serait une catastrophe", poursuit-il. "Quand on enfouit des centaines de milliers de tonnes de déchets au-dessus d’une nappe phréatique, avec seulement une barrière de 5 mètres, entre le plafond de la nappe et le fond de casier, c’est très inquiétant". L’association demande à ce que les déchets organiques qui contiennent du méthane soient triés ailleurs.

Un site conforme à la loi, selon la DREAL

Selon Roger Mioche, directeur interdépartemental de la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) cette installation est conforme à la loi et n'a rien de dangereuse. "L’autorisation qui a été délivrée l’a été en connaissance, il y a des études qui ont montré qu’il n’y avait pas d’impact pour les eaux souterraines, il y a des mesures mises en place pour prévenir tout risque en matière de pollution".

Il y a des membranes et des couches d’argile au fond des casiers" (la DREAL)

Lors de cet incendie, une procédure bien précise a été respectée. "Les eaux qui ont été utilisées par les pompiers ont été collectées, et ces eaux recyclées ont été réutilisées pour éteindre les points chauds". La DREAL rappelle que des couches d'argile et des membranes sont installées au fond des casiers de stockage des déchets pour les rendre bien étanches et écarter tout risque de pollution.