Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Incinérateur en Corse : Nicolas Hulot sous influence ?

vendredi 1 juin 2018 à 19:34 Par Hélène Battini et Olivier Castel, France Bleu RCFM

« Zeru Frazu » réagit aux propos de Nicolas Hulot sur l'incinération. En Corse, le ministre de la Transition écologique et solidaire a déclaré que les incinérateurs « n’auraient pas les mêmes défauts, impacts qu'hier ». Le collectif s'interroge sur d’éventuelles influences subies par le ministre.

Incinérateur en Corse : Nicolas Hulot sous influence ?
Incinérateur en Corse : Nicolas Hulot sous influence ? - DR / zeru frazu

Corse, France

Lors de sa visite en Corse, la semaine dernière, Nicolas Hulot s’est exprimé sur le sujet du traitement des déchets. Pour le ministre de la Transition écologique et solidaire, aucune solution ne peut être écartée à l’heure actuelle pour régler la crise et il ne doit pas y avoir de tabou, notamment celui de l’incinérateur. Nicolas Hulot affirme que les incinérateurs sont désormais moins polluants qu’auparavant et demande qu’on refasse un point sur les critères de dangerosité et d’approvisionnement. Le collectif de défense de l’environnement « Zero Frazu – Zéro déchets », s'interroge sur cette position affichée par le ministre. Est-elle neutre, au regard les liens entre sa fondation et certains industriels et grands groupes, notamment de l’énergie et des déchets ?

Marie-Dominique Loye, scientifique et membre de Zeru Frazu s'inscrit en faux face aux arguments de Nicolas Hulot. Selon-elle le ministre serait influencé par des sociétés pro-incinération. 

«…Grosso modo il n’y a plus de soucis sanitaires quoi ? Là on n’est pas du tout d’accord. Les normes n’ont pas changé depuis 2002, les contrôles obligatoires pour les molécules les plus toxiques c’est deux fois dans l’année avec un bureau d’études payé par l’exploitant et qui avertit de sa visite…Comme tous les hommes politiques il ne connait pas grand-chose sur le fond du dossier technique. Sur l’aspect plus politique des choses, la fondation de Nicolas Hulot a été sponsorisée par Veolia, EDF…malheureusement je pense qu’il n’est pas complètement libre de ses opinions… »