Climat – Environnement

5000 foyers toujours privés d'électricité en Indre-et-Loire suite au violent coup de vent

Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine mercredi 14 septembre 2016 à 8:21 Mis à jour le mercredi 14 septembre 2016 à 17:45

Plusieurs centaines de foyers vont passer la nuit sans électricité
Plusieurs centaines de foyers vont passer la nuit sans électricité © Maxppp - Johan BEN AZZOUZ

Après le violent coup de vent de mardi soir, 5.000 clients sont toujours privés de courant. Plusieurs centaines de foyers ne seront pas réalimentés ce mercredi soir selon Enedis Touraine. Des rafales de plus de 100 km/h ont été enregistrées mardi soir sur l'Indre-et-Loire.

Les rafales de plus de 100 km/h parfois ont surtout impacté l'ouest du département avant de  remonter vers le nord. Les pompiers sont intervenus 150 fois depuis  mardi soir pour des arbres tombés sur la chaussée, ou des objets envolés.

Illustration avec la vidéo qu'un de nos internautes nous a envoyée sur notre page Facebook.

Jusqu'à 18.000 foyers privés d'électricité ce mardi soir

Ce violent coup de vent a privé de courant 18.000 foyers mardi soir. Ce mercredi après-midi, il reste encore 5.000 clients à réalimenter. Des équipes d'Enedis/ERDF, soit 150 personnes, sont mobilisées précise Eric Laurent, directeur territorial d'ERDF en Touraine.

C'est à Tours que le vent a soufflé le plus fort, avec des rafales à 106 kilomètres enregistrées par Météo-France. Les dégâts les plus spectaculaires ont eu lieu à Macé-sur-Esves, près de Descartes où 25 peupliers sont tombés à terre.

Ailleurs, il y a eu des dégâts dans des jardins, ou sur des toitures, à Cinq-Mars-la Pile, à Luynes, à Ballan-Miré, au Louroux, ou à Sorigny. A Sepmes, près de Sainte-Maure de Touraine, c'est l'église qui a été endommagée. Une pierre de plus de 20 kilos est tombée dans la chambre d'un voisin.

C'est un gros caillou de 21 kilos, qui est tombé du pignon de l'église. Il a fait un grand coup droit dans la fenêtre qui s'est cassée. C'est une pierre du Bon Dieu dans ma chambre. Si il veut je lui redonne. Christian Berthelot, un habitant de Sepmes

Les intempéries d'hier soir ont aussi causé des coupures de téléphone, et d'internet. Orange annonce que 3.500 clients, environ, ont été privés de téléphone fixe et d'internet. Les techniciens sont à pied d’œuvre, depuis ce mercredi matin, pour réparer.

Par ailleurs, en raison des intempéries, la pose de la première partie de la passerelle Fournier, près de la gare de Tours, a été repoussée à plus tard. La grue, unique en France, qui devait mettre en place ce tronçon de 54m ne peut pas se déplier quand la vitesse du vent dépasse les 50 kilomètres heures.

Une soixantaine de communes impactées

Au total, selon Enedis, une soixantaine de communes ont été touchées par ce coup de vent : Luynes, Ballan Miré, Saint Etienne de Chigny, Cinq Mars la Pile, Antogny, Marigny-Marmande, Luzé, Chézelle, Sepmes, Bournan, La Chapelle Blanche, Ligueil, Cussay, Le Louroux, Louans Saint Branch, Avon-Les Roches, Crouzilles, Villeloin Coulangé, Montrésor, Francueil, Nazelles Négron, Reugny, Monnaie, Chancay,Beaumont la Ronce, Louestault, Rouziers de Touraine, Semblançay, Savigné sur Lathan, Lublé, St Laurent sur Lathan.

Enedis rappelle qu’il ne faut surtout pas toucher les lignes électriques qui seraient tombées à terre. Enedis demande à chaque personne souhaitant raccorder un moyen de réalimentation (groupe électrogène, alternateur de tracteur,…) sur son installation intérieure, de séparer impérativement celle-ci du réseau par ouverture du disjoncteur général.