Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Indre-et-Loire : Le projet de centrale solaire de Paulmy devant la commission de régulation de l'énergie ce lundi 3 juin

-
Par , France Bleu Touraine

La centrale photovoltaïque de Paulmy, entre Ligueil et le Grand-Pressigny verra-t-elle le jour? Les porteurs du projet tourangeau passent leur grand oral le lundi 3 juin devant la commission de régulation de l'énergie, chargée de retenir des projets partout en France.

Illustration
Illustration © Maxppp - Norbert Falco

Indre-et-Loire, France

C'est un jour très important pour les porteurs du projet de centrale photovoltaïque. Ils passent ce lundi 3 juin devant un jury qui va plancher au nom du ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer. Il s'agit de retenir des projets de production d'énergie solaire. Un appel d'offre a été lancé. Un seul projet est en lice en Indre-et-Loire. La société Neoen propose un champ de panneaux photovoltaïques entre Ligueil et le Grand-Pressigny, à Paulmy précisément, une commune de 231 habitants. 

Site d'implantation du projet de centrale solaire à Paulmy - Aucun(e)
Site d'implantation du projet de centrale solaire à Paulmy - @Photo issue du rapport final du commissaire enquêteur

C'est en 2010 qu'on retrouve les premières traces des visites sur ce site. La mairie de Paulmy a émis un avis favorable en 2016. Le projet n'est pour l'instant que sur papier, car si le ministère ne le retient pas, il sera aussitôt enterré, car sans financement garanti, Neoen n'ira pas plus loin. Ce que propose le porteur de projet, c'est une centrale photovoltaïque sur un site qui s'étendrait sur 22 hectares, dont 11 hectares de panneaux photovoltaïques, soit 30 mille panneaux. Ils dégageront une puissance de 11,5 mégawatt. Paulmy n'a pas été choisi par hasard. La commune bénéficie de près de 1860 heures de soleil par an, l'un des ensoleillements les plus élevés du Bassin Parisien. La durée d’exploitation de la centrale photovoltaïque est prévue pour 30 ans.  

Réponse de la commission de régulation de l'énergie début août

Le commissaire enquêteur a émis un avis favorable le 12 juillet 2018. Seule l'association la Sepant (Société d'Etude, de Protection et d'Aménagement de la Nature en Touraine) s'est montrée "hostile au projet. Position de principe contre les centrales au sol tant que toutes les couvertures, espaces dégradés, etc. ne sont pas sollicités. Cette question de principe est que les espaces naturels ont été fortement sollicités et réduits depuis quelques décennies. Comme pour les espaces agricoles, il convient de défendre chaque m² de l'urbanisation effrénée et industrialisation"

La seule centrale photovoltaïque en région Centre-Val de Loire se trouve à Chaillac, dans l'Indre, avec 45.000 panneaux

On saura début août si le projet à Paulmy est retenu par la commission de régulation de l'énergie. Si il l'est, il serait le premier en Indre-et-Loire. Les appels d'offres pour la construction pourront être lancés. Il faudra au mieux deux ans pour que la centrale soit mise en route, c'est-à-dire pas avant 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu