Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Indre-et-Loire : les associations de propriétaires de maisons fissurées reçues au ministère de l'intérieur

-
Par , France Bleu Touraine

Des milliers de familles voient leurs maisons fissurées à cause des épisodes successifs de sécheresse sur un sol argileux. Un phénomène qui se répète régulièrement depuis 2007. Les deux associations de propriétaires vont être reçues dans les prochains jours au ministère de l'Intérieur.

De larges fissures se forment dans plusieurs milliers de maisons du département
De larges fissures se forment dans plusieurs milliers de maisons du département - DR

Indre-et-Loire, France

Ce sont plusieurs milliers de familles dans le département qui sont touchées par ces fissures dans leur maison. Un phénomène lié à la construction du foyer sur des terres argileuses. L'été, l'argile est desséché, puis se gonfle l'hiver, à la manière d'une éponge. Au-dessus, des bâtiments, qui bougent avec le sol : des fissures se forment. 

"J'espère que la maison ne va pas s'écrouler." Une habitante sinistrée

66 communes sont touchées dans le département. Parmi elles : Chambray-lès-Tours. Dans le quartier de la Papoterie, la maison de Nadine et Michel Thielin. Installés depuis 20 ans, leur murs ont commencé à se craqueler en 2007. "Si j'ouvre la porte de la cuisine je ne peux plus la fermer. L'été, je n'ouvre pas la fenêtre. Il y a des fissures dans la cuisine, dans la chambre, dans la terrasse... Tout bouge ! _J'espère que la maison ne va pas s'écrouler_, mais on ne peut jamais savoir.." déplore Nadine Thielin. 

Dans la cuisine de la famille Thielin, à Chambray. - Aucun(e)
Dans la cuisine de la famille Thielin, à Chambray. - DR

L'état de catastrophe naturelle ne sauve pas tous les habitants

Seule solution pour les propriétaires : un arrêté de catastrophe naturelle, pris par le ministère de l'Intérieur. Mais cela ne suffit pas toujours à sauver les familles : "Le problème, c'est que l'arrêté va d'une date précise à une autre, précise Hugues Briet, le président de l'Association des sinistrés de la sécheresse en Indre-et-Loire (ASSIL). _Si les personnes avaient averti leur assurance avant, sur d'autres dates, l'assurance va leur dire que les dégâts ne datent pas de la bonne période, et qu'ils ne sont donc pas causés par la sécheresse."  _Selon lui, ce sont près de 300 foyers qui n'ont pas obtenu leur assurance à cause de cela. 

En résulte la première revendication de l'ASSIL : la rétroactivité des arrêtés de catastrophe naturelle. C'est ce que Hugues Briet ira le demander au ministère de l'Intérieur lors de leur prochain rendez-vous, où il sera accompagné de l'Association des communes en zone argileuse d'Indre et Loire (ACZA).