Climat – Environnement

INFOGRAPHIE - Des rafales de vent à près de 150 km/h sur le nord de la France

Par Bénédicte Courret, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Cotentin, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu Nord, France Bleu Picardie et France Bleu vendredi 13 janvier 2017 à 12:01

Des rafales de vent à près de 150 km/h sur le nord de la France dans la nuit de jeudi à vendredi (illustration).
Des rafales de vent à près de 150 km/h sur le nord de la France dans la nuit de jeudi à vendredi (illustration). © Maxppp - Philippe Chérel

Une très forte tempête hivernale a traversé le nord de la France d'ouest en est dans la nuit de jeudi à vendredi. Certains départements étaient placés en vigilance rouge et pour cause, des rafales de vent jusqu'à près de 150 km/h ont été enregistrées.

L'alerte pour vents violents lancée ce jeudi 12 janvier concernait surtout le nord et l'est du pays. Cette tempête hivernale a effectivement soufflé très fort, provoquant des coupures d'électricité par dizaines de milliers et des perturbations importantes sur la circulation des trains. Dans les Alpes-Maritimes, une femme a été tuée par la chute d'un arbre déraciné par le vent.

Lire aussi : Tempête : une mère de famille tuée par la chute d'un arbre, 200.000 foyers toujours privés d'électricité

Des côtes de la Manche à la Marne, les rafales de vent ont rythmé la nuit des habitants. Avec parfois des pointes impressionnantes que ce soit en bord de mer ou à l'intérieur des terres. Météo France a relevé jusqu'à 146 km/h à Dieppe en Seine-Maritime ou encore 133km/h à Chouilly dans la Marne.

Les rafales de vent mesurées dans la nuit de jeudi 12 à vendredi 13 janvier 2017. - Visactu
Les rafales de vent mesurées dans la nuit de jeudi 12 à vendredi 13 janvier 2017. © Visactu

Ce vendredi midi, pour la neige, Météo France précise : "Quelques averses de neige se développent encore sur l'Oise et sur la Normandie mais elles sont en atténuation. La vigilance orange neige n'est plus justifiée."

À lire aussi : EN IMAGES - SNCF : la nuit la plus longue pour 800 voyageurs pris dans la tempête