Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Inondations : 15 départements en vigilance orange, "épisode méditerranéen actif" sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales

samedi 6 janvier 2018 à 11:20 - Mis à jour le samedi 6 janvier 2018 à 16:20 Par Olivier Uguen, France Bleu

Ce samedi, la tempête Eleanor qui a balayé la France, faisant cinq morts, est derrière nous mais le risque de crues persiste sur une partie du Nord-Est et du Sud-Ouest du pays. sur Un "épisode méditerranéen actif" devrait toucher les Pyrénées-Orientales et l'Aude la nuit prochaine.

Les inondations dans le Pays de Montbéliard à la suite des crues - ici le Doubs déborde à Valentigney
Les inondations dans le Pays de Montbéliard à la suite des crues - ici le Doubs déborde à Valentigney © Maxppp -

Quinze départements sont encore placés en vigilance orange aux inondations, selon le dernier bulletin publié par Météo France à 16h ce samedi. Dans le détail, les départements de l'Aisne, des Ardennes, la Marne, la Meuse, la Haute-Marne, le Haut-Rhin, le Bas-Rhin, la Haute-Saône, le Doubs, le Jura, la Corrèze, la Dordogne et la Gironde sont en alerte orange "inondations". L'Aude et les Pyrénées-Orientales sont placées en risque "pluie-inondations".

La vigilance orange qui concernait le Lot, les Vosges, la Moselle et la Meurthe-et-Moselle a été levée.

"Des inondations importantes sont possibles" dans les zones concernées, selon l'organisme de contrôle des crues Vigicrues.

Météo : 15 départements en vigilance orange - Visactu
Météo : 15 départements en vigilance orange © Visactu

Dans le Sud-Ouest. "Sur la façade Atlantique et les côtes de la Manche, les coefficients de marée diminuent (91 samedi matin, 85 l'après-midi) ce samedi, mais les débits importants des cours d'eau maintiennent des niveaux élevés sur les estuaires. Ainsi, sur la confluence Garonne-Dordogne, des débordements sont susceptibles d'être observés sur les secteurs de Bordeaux et de Libourne au moment des pleines mers. Des débordements dommageables sont en cours sur la Vézère aval et des débordements sont attendus sur la Dordogne à Pessac en soirée".

Dans le Nord-Est. "Des cours d'eau sont maintenus en vigilance orange en raison des réactions importantes en cours. Des crues accompagnées de débordements dommageables se propagent vers l'aval sur les cours d'eau issus des Vosges et du Jura ainsi que sur Aisne amont et Aisne moyenne, Ornain, Saulx, Chiers aval, Marne amont et dans une moindre mesure la Saône".

En Languedoc et en Roussillon. "En soirée de samedi, une dégradation arrivera par le sud et gagnera progressivement l'ouest du Languedoc, les vallées du Roussillon et la Montagne Noire. Des cours d'eau sont placés en vigilance jaune pour l'événement qui débutera à partir de la soirée de samedi".

Les Pyrénées-Orientales et l'Aude ont été placés en vigilance orange ce samedi à 16h. Les précipitations pourront donner des cumuls importants sur de courtes durées. Le phénomène perdurera toute la journée de dimanche. Il est attendu localement jusqu'à 100 à 130 mm en 24h, indique Météo France.

Prudence aussi sur la route du retour des vacances

La prudence est aussi de mise pour les vacanciers qui quittent ce samedi les stations de sports d'hiver, dans les Alpes. Bison Futé a classé la journée orange en Auvergne-Rhône-Alpes dans le sens des retours et invite à quitter les stations de sports d'hiver avant 09h ou après 16h.

Eleanor : cinq morts, les recherches de disparus se poursuivent

Le bilan de la tempête Eleanor est lourd. Au total, cinq personnes sont mortes en France en raison des intempéries. Dernière victime en date : un pompier volontaire de 64 ans emporté jeudi par les eaux du Bréda, un torrent en crue entre Isère et Savoie, et retrouvé vendredi.

A Paris, les recherches ont repris samedi matin pour tenter de retrouver une policière de la brigade fluviale disparue dans la Seine lors d'un exercice vendredi à Paris. Après le passage de la tempête Eleanor, le niveau de la Seine est monté dans la capitale, atteignant samedi matin environ 3,60 m à l'échelle du pont d'Austerlitz. Elle pourrait dépasser la cote de 4 mètres "d'ici dimanche", selon Vigicrues.

Les dégâts matériels sont également très importants : plus de 200 millions d'euros selon la Fédération française de l'assurance.