Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Inondations dans l'ouest de l'Occitanie : les cours d'eau restent gonflés

mercredi 13 juin 2018 à 14:43 - Mis à jour le mercredi 13 juin 2018 à 16:20 Par Stéphanie Mora, France Bleu Occitanie

Le Gers, la Haute-Garonne, le Tarn-et-Garonne et les Hautes-Pyrénées sont toujours en vigilance orange inondation. Les pluies qui se sont concentrées sur le piémont pyrénéen ces dernières heures font déborder plusieurs affluents de la Garonne notamment. La prudence est de mise.

La Garonne frôlait les 2,25m au niveau du Pont neuf ce mercredi matin.
La Garonne frôlait les 2,25m au niveau du Pont neuf ce mercredi matin. © Radio France - Alban Forlot

Toulouse, France

Dans le Comminges on surveille la Pique, la Nestes et la Garonne depuis hier. A Saint-Béat, le niveau d'eau devrait se stabiliser à 1,70 m, assez loin des trois mètres enregistrés lors la crue de 2013. La mairie de Cierp-Gaud a toutefois fermé l'école et demandé l'évacuation d'un camping par précaution. Ce mercredi matin l'A64 a été coupée quelques minutes pour un arbre tombé sur la chaussée dans le secteur de Capvern, une portion de la voie de droite de l'autoroute a aussi été complètement noyée près de Tarbes. 

La situation en début d'après-midi sur le bassin Garonne Tarn Lot  - Aucun(e)
La situation en début d'après-midi sur le bassin Garonne Tarn Lot - capture d'écran (vigicrues)

Ce midi dans le Gers, la décrue était entamée à Mauvezin, l'Isle-Jourdain et Auch. En revanche la Baïse à Condom- ou la Gimone à Beaumont-de-Lomagne (82) étaient en phase montante en début d'après-midi.  La situation reste donc instable. Le directeur adjoint de Vigicrues (le pôle de surveillance des cours d'eau, basé à Toulouse) appelle à la vigilance : 

"Les habitants qui sont confrontés à des montées d'eau doivent rester prudents. Il ne faut pas s'aventurer trop près des zones inondées et ne pas s'exposer au contact de l'eau". Joël Hoffman directeur adjoint de Vigicrues 

A Toulouse, pas de souci pour Rio Loco

A Toulouse, la Garonne s'étale sur les quais et la prairie des Filtres ce mercredi. Le pic est attendu à 20h aux environs d'2,30 mètres. Rien de grave quand on se souvient qu'il y a cinq ans la Garonne était montée un mètre plus haut entraînant l'évacuation d'une partie de l'île du Ramier. Quelques installations de Rio Loco ont du être éloignées de la berge mais la ville de Toulouse assure que cela ne gênera pas l'ouverture du festival de musiques du monde.

Le plateau de Lannemezan reste sous surveillance

Deux secteurs sont "surveillés de près" nous dit Joel Hoffamn : le plateau de Lannemezan qui se déverse sur le sud du Gers via la Baïse, la Gimone et puis le secteur Adour , Gave de Pau et d'Oloron. La grotte de Lourdes est inondée. Dans les Landes 200 personnes ont du être évacuées.Ce mercredi matin l'A64 a été coupée quelques minutes pour un arbre tombé sur la chaussée dans le secteur de Capvern, une portion de la voie de droite de l'A64 a aussi été complètement noyée près de Tarbes. Vigicrues estime qu'il faudra "un jour ou deux pour évacuer l'eau tombée en excès".

Le Lot-et-Garonne est sorti de la vigilance orange. Météo France prévoit encore quelques averses dans la soirée mais l'heure serait (enfin!) à l'amélioration.