Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Inondations dans les Landes : le point sur la situation ce jeudi matin

jeudi 14 juin 2018 à 7:37 - Mis à jour le jeudi 14 juin 2018 à 8:52 Par Renaud Biondi-Maugey, France Bleu Gascogne

La décrue est amorcée à Peyrehorade, dans les Landes, où près de 300 personnes ont été évacuées mercredi face à la crue historique des Gaves réunis. En revanche, à Aire-sur-l'Adour, le niveau du fleuve Adour remonte à nouveau, le pic de crue est attendu en début d'après-midi.

A Peyrehorade, la décrue est amorcée mais le niveau des Gaves réunis reste très élevé
A Peyrehorade, la décrue est amorcée mais le niveau des Gaves réunis reste très élevé © Radio France - Paul Ferrier

Landes, France

De nombreuses habitations et routes restent inondées ce jeudi matin dans le sud des Landes, en raison des crues de plusieurs cours d'eau. Le point le plus critique du département se trouve à Peyrehorade, où 281 personnes ont été évacuées en raison de la crue des Gaves réunis. Mais les secours suivent de près aussi le niveau du fleuve Adour, qui déborde notamment à Aire-sur-l'Adour. 

Le cours d'eau des Gaves réunis et la totalité du fleuve Adour restent placés en vigilance orange inondation. 

A Peyrehorade, la décrue est amorcée

Après avoir atteint 5,55 mètres - un niveau jamais vu à Peyrehorade depuis 1952 selon le maire - le niveau des Gaves réunis baisse depuis 22h mercredi soir. La hauteur mesurée était de 5,23 mètres ce matin à 7h, et de 5,15 mètres à 8h30 selon Vigicrues, ce qui reste supérieur aux précédentes crues de 2006 (4,39 mètres) et 2013 (4,73 mètres). Mercredi à Peyrehorade 289 personnes ont été évacuées des quartiers de la Gare, du Pont et du Sablot, face à la montée des eaux. La plupart ont été relogées chez des amis ou de la famille mais certaines (de 50 à 60 personnes selon le maire) ont passé la nuit dans un gymnase de la ville. Afin de garantir la sécurité des biens, 19 gendarmes mobiles et 6 gendarmes départementaux ont patrouillé toute la nuit sur la commune de Peyrehorade, fait savoir la préfecture. 

A Aire-sur-l'Adour, pic de crue attendu en début d'après-midi

Le niveau du fleuve Adour, qui a baissé mercredi dans la journée à Aire-sur-l'Adour, est reparti à la hausse dans la nuit. On mesurait 2,80 mètres ce matin à 7h, et 2.84 mètres à 8h30. Le pic de crue est attendu en milieu de matinée avec une hauteur d'eau comprise entre 2,85 m et 3,10 m. Mercredi, 189 forains, installés près des arènes, une zone inondée, ont démonté leur manège et ont été déplacés à l’aérodrome fait savoir la préfecture. 

A Grenade-sur-l'Adour, pic de crue dans la soirée

La crue de l'Adour se décale en aval. Le niveau du fleuve, mesuré à 3,40 mètres ce matin à 7h, va continuer à monter. La hauteur maximale risque d'être comprise entre 3,70 m à 4,10 m dans la soirée de jeudi. En conséquence, les écoles primaires de Grenade-sur-l'Adour et   Larrivière-Saint-Savin seront fermées aujourd'hui jeudi. Le collège et l'école privée Notre-Dame à Grenade-sur-l'Adour sont également fermés. En revanche, l'école primaire de Toulouzette, sera finalement ouverte ce jeudi.

A Saint-Sever, la hauteur maximale sera comprise entre 1,95 m à 2,10 m et sera atteinte ce jeudi en fin de soirée, selon Vigicrues.

A Préchacq-les-Bains, évacuation des curistes

En prévision de la montée de l'Adour, 150 curistes sont en cours d’évacuation ce jeudi matin selon la préfecture des Landes. Ils sont réorientés vers les thermes de Barbotan (Gers) ou vers d’autres établissements.

De nombreuses routes restent coupées 

Des dizaines de routes sont coupées depuis ce mercredi dans le sud des Landes à cause des intempéries et de la montée des eaux. La circulation est difficile dans certains secteurs. Tous les détails ici.