Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Inondations en Dordogne : dix communes ont déjà demandé la reconnaissance de catastrophe naturelle

vendredi 15 juin 2018 à 19:26 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Après les violents orages qui ont touché la Dordogne dans la nuit du 10 au 11 juin, dix communes ont déjà demandé la reconnaissance de catastrophe naturelle. D'autres dossiers sont en cours de traitement.

Les inondations ont fortement frappé la Dordogne dans la nuit de dimanche à lundi. - Camille, Marine, Iloda (auditeurs de France Bleu Périgord)
Les inondations ont fortement frappé la Dordogne dans la nuit de dimanche à lundi. - Camille, Marine, Iloda (auditeurs de France Bleu Périgord) - Camille, Marine, Ilona (auditeurs de France Bleu Périgord)

Dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 juin, de violents orages se sont abattus sur la vallée de l'Isle et le Bergeracois. Des routes ont été coupées, d'autres se sont effondrées. Des dizaines de maisons ont été inondées. Ce jeudi 14 juin, un comité de suivi pour l'accompagnement des victimes de cet épisode orageux a tenu sa première réunion en préfecture.

Il en ressort que 10 communes ont déjà déposé en préfecture un dossier de reconnaissance de catastrophe naturelle. Il s'agit de Bergerac, Eymet, Flaugeac, Grignols, Manzac-sur-Vern, Monbazillac, Pomport, Saint-Léon-sur-l'Isle, Saint-Pierre-d'Eyraud et Sigoulès. Cela représente 492 habitations. D'autres dossiers sont en cours de traitement par les services de la préfecture, la liste va s'allonger dans les jours qui viennent.  46 communes sollicitent également le fond de solidarité en faveur des collectivités territoriales pour procéder à des réparations de routes, de ponts ou d'autres infrastructures.

De son côté, la chambre des métiers et la chambre de commerce continuent de recenser les entreprises touchées par les inondations. Le président de la chambre d'agriculture a demandé un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier pour les exploitations concernées par les fortes pluies.