Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Inondations : l'heure est aux demandes d'indemnisations

lundi 29 janvier 2018 à 19:16 Par Denys Baudin et Damien Robine, France Bleu Auxerre

Depuis lundi, une permanence est ouverte en mairie de Joigny pour aider les personnes victimes d'une inondation à faire leur déclaration .

Permanence en mairie de Joigny
Permanence en mairie de Joigny © Radio France - Damien Robine

Auxerre, France

La municipalité veut déposer un dossier de catastrophe naturelle en préfecture afin de permettre l'indemnisation des personnes sinistrées. Plusieurs personnes étaient présentes dès l'ouverture de la permanence. Mal rasé, fatigué, Christophe a passé le week-end a tenté de remettre de l'ordre dans son sous sol. Il a beaucoup perdu lors de cette inondation : "C'est une maison que je viens d'acheter, toutes mes affaires étaient dedans, les habits, les bouteilles , les appareils de musculation et tout a pris l'eau. _Si je dois tout racheter, bonjour !_

"Je ne peux pas habiter chez moi en ce moment" — Annick

Tout racheter, c'est possible, tout dépendra de l'indemnisation. C'est pourquoi il faut être précis dans sa déclaration. C'est bien ce que compte faire Annick . Sa maison est encore inondée , elle vit à l’hôtel depuis mercredi : "Je vais transmettre par internet tout mon dossier, des photos et le montant des dégâts. J'ai eu plus d'un mètre d'eau dans le cellier, je ne peux pas habiter chez moi en ce moment."

Après cette première journée de permanence, Bernard Moraine le maire de Joigny est relativement confiant concernant les indemnisations : " En gros on estime à 70 maisons le nombre de maisons impactées, beaucoup de gens sont déjà venus et j'espère mettre sur le bureau du préfet un dossier conséquent." C'est ensuite au préfet d'envoyer ses dossiers à une commission nationale qui déclare ou VPN l'état de catastrophe naturelle.

"Les gens qui sont souvent traumatisés par ce qui s'est passé" — Leila , coordinatrice

En plus de la permanence en mairie, des médiateurs et des bénévoles sillonnent les rues de Joigny touchées par les inondations pour là aussi apporter leur aide aux sinistrés. A leur tête Léïla Perrain , coordinatrice de la politique de la ville à Joigny : _"_On va au devant des habitants de Joigny pour savoir ce dont ils ont besoin, les informer et les aider dans leur démarche. On a aussi beaucoup de personnes âgées qui n'ont pas la force physique pour faire les choses  ou les aider  à transporter des choses lourdes. On est présent et on écoute les gens qui sont souvent traumatisés par ce qui s'est passé."

les médiateurs  à la rencontre des sinistrés - Radio France
les médiateurs à la rencontre des sinistrés © Radio France - Damien Robine

"On va au devant des habitants"

La permanence en mairie de Joigny pour aider les sinistrés à faire leur déclaration est encore ouverte mardi et mercredi  de 14h à 20h.

A l'écoute des sinistrés