Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Inondations : les agriculteurs s'adaptent

mardi 31 mai 2016 à 21:13 Par William Giraud, France Bleu Poitou

Il est tombé plus de 100 millimètres d'eau en moins de 10 jours dans la Vienne. Les exploitations agricoles sont aux premières loges.

Les champs du GAEC sont gorgés d'eau.
Les champs du GAEC sont gorgés d'eau. © Radio France - William Giraud

Nouaillé-Maupertuis, France

157 millimètres à Montmorillon, 131 à Thuré. Du jamais-vu depuis 25 ans. La pluviométrie bat des records en cette fin mai. Avec des conséquences non négligeables pour les agriculteurs. Il y a eu la grêle le week-end dernier à Neuville-de-Poitou. Mais désormais, ce sont avec des terres détrempées que les exploitants doivent composer.

Les charolaises à l'étable

Au GAEC de la Chaboissière à Noaillé-Maupertuis, pas le choix, Samuel Gaborit, le responsable, a dû rentrer une bonne partie de ses 500 charolaises à l'étable. Et les derniers semis de maïs attendront. "Les bêtes étaient en train de ravager les prés. Quant au maïs, on va attendre deux semaines avant de terminer de semer. Pour l'instant, on ne peut plus rien faire" concède l'agriculteur, un brin dépité.

Récolte de maïs repoussée

Une météo compliquée qui va décaler d'autant la culture du maïs sur l'exploitation. Au lieu d'une récolte en septembre, comme à l'accoutumée, cette dernière se fera sans doute fin octobre, début novembre. "Avec les risques de gel et d'intémpéries liés à l'automne" anticipe, lucide, Samuel Gaborit.