Climat – Environnement

Intempéries dans le Gard : une nuit très agitée au nord d'Alès

Par Camille Payan et Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère et France Bleu lundi 14 septembre 2015 à 8:45

Une coulée de boue sur la route à Saint-Jean-de-Valériscle
Une coulée de boue sur la route à Saint-Jean-de-Valériscle © Radio France - Ludovic Labastrou

Une fois de plus, les Gardois ont eu peur ce dimanche soir. Dans une dizaines de communes au nord d'Alès il est tombé en l'espace de quelques heures 200 millimètres d'eau au mètre carré. Les pompiers ont multiplié les interventions.

Le week-end a très angoissant pour des centaines d'habitants du Gard. Les orages ont encore frappé pour ce deuxième épisode cévenol de l'été. 

Dès le début de la soirée, des pluies diluviennes sont tombés au nord d'Alès jusqu'à Barjac. Les pompiers sont intervenus à 172 reprises pour des mises en sécurité, des évacuations d'eau ou encore des bâchages mais aussi sur la route. Au total, 178 sapeurs pompiers ont été mobilisés toute la nuit.

Ils ont notamment sauvé in extremis un couple d'octogénaires emporté par les eaux dans sa voiture : deux personnes âgées qui ont eu une belle frayeur du côté d'Allègre-Les-Fumades. Leur véhicule a été emporté par la puissance du courant. 

178 sapeurs pompiers, 172 interventions

Du côté d'Alès, le Gardon a inquiété les habitants, il est monté rapidement pour atteindre 3,09 mètres, soit un centimètre de plus que la crue de 2008.

A Bagnols-sur-Cèze, le maire Jean-Christian Rey surveille la Cèze : l'eau continue de monter. La côte était à 5,40 m aux alentours de 6h du matin. Il y a eu quelques débordements aussi à Saint-Jean-de-Valériscle, à Molières-sur-Cèze et à Saint-Martin-de-Valgalgues. 

A Bagnols-sur-Cèze aussi, ce lundi matin certains secteurs sont privés de téléphone. Des arbres poussés par les vents violents sont tombés sur les poteaux électriques.

Un couple sauvé par les pompiers. - Radio France
Un couple sauvé par les pompiers. © Radio France - Ludovic Labastrou