Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Dordogne : les sinistrés des intempéries doivent contacter leur mairie pour déclarer leurs dégâts

mardi 12 juin 2018 à 17:03 Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord

Suite aux intempéries qui ont frappé la Dordogne dans la nuit du 10 au 11 juin, les communes montent leurs dossiers de demande de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. Les sinistrés doivent contacter leur mairie pour déclarer leurs dégâts.

Chez Guy et Jeanne à Annesse-et-Beaulieu
Chez Guy et Jeanne à Annesse-et-Beaulieu © Radio France - Manon Derdevet

Dordogne, France

Les orages du 10 au 11 juin ont provoqué de gros dégâts dans plusieurs communes de Dordogne. Ces communes préparent en ce moment  leur dossier de demande de reconnaissance d'état de catastrophe naturelle.  A Chancelade par exemple, le dossier va partir ce mardi soir. Il s'agit d'une garantie mise en place par l'Etat depuis 1982. Elle permet d'indemniser les victimes d'épisodes naturels d'une intensité anormale, qui ne sont pas pris en charge par les contrats classiques d'assurance : inondations, coulées de boues, glissement de terrain, sécheresse...

Les particuliers doivent contacter leur mairie

Le maire des communes concernées doit déposer rapidement une demande de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. Le document est téléchargeable sur le site de la préfecture. La demande doit être accompagnée des rapports des services techniques. Les sinistrés doivent donc rapidement se manifester auprès de leur mairie en adressant un descriptif des dommages subis et une estimation financière.

L'état de catastrophe naturelle garantit une indemnisation automatique pour les victimes assurées.

La procédure de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle s'applique aux biens sinistrés qui sont assurés ( véhicules, habitations et leur contenu, locaux commerciaux et industriels), les cultures sur pied, la voirie, les terrains et le cheptel vivant sont exclus.  Les dossiers de demandes sont transmis au ministère de l'Intérieur. Si l'arrêté de catastrophe naturelle est pris, il sera publié au journal officiel. Les victimes ont alors 10 jours pour se rapprocher de leur assurance. L'indemnisation interviendra dans un délai de trois mois avec le versement d'une provision sous deux mois. Les victimes seront indemnisées de façon automatique à condition d'avoir souscrit une assurance multirisques habitation et/ou automobile.