Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Invité Bleu matin : Jean-Luc Galliot, vice-président de Tours Métropole chargé du développement durable

-
Par , France Bleu Touraine

Se chauffer au naturel. C'est le slogan trouvé par la Métropole de Tours pour justifier son pari. Celui des chaufferies biomasses. Après celles de Joué-les-Tours et de St-Pierre-des-Corps, une troisième usine de chauffage au bois et aux pépins de raisins va voir le jour à Tours quartier du Menneton.

Illustration Usine Biomasse
Illustration Usine Biomasse © Maxppp - Jocelin Clair/Courrier de l'Ouest/Maxppp

Tours, France

Tours-Métropole organise ce mardi soir à 19h30 une réunion publique à l'Université. Réunion sur "l'énergie verte" et plus particulièrement sur la future chaufferie biomasse créée sur l'agglomération. Elle se trouvera dans le quartier du Menneton, à Tours et fonctionnera à base de bois et de pépins de raisins. 

Elle couvrira Tours-Ouest et une partie de La Riche. Elle alimentera l'équivalent de 9800 logements, dont le CHRU, l'Université, l'Hôtel de ville et 4300 logements de particuliers. Les travaux d'enfouissement du réseau et de construction commencent début mars. Ils s'étaleront jusqu'en 2023. L'usine biomasse en elle-même commencera à fonctionner dès 2021. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu