Climat – Environnement

INVITE - Jacques Aurange, président de la Fédération des chasseurs de l'Ardèche

Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 3 mars 2014 à 7:56

Les sangliers
Les sangliers © Radio France - Françoise Le Floch

La chasse aux sangliers s'est achevée vendredi dernier notamment en Ardèche, touchée cette saison par la maladie de l'oedème qui a tué près de 130 bêtes. Mais les chasseurs ont eu peur de tuer en consommer du sanglier cette saison. Et ce n'est pas sans conséquence sur l'agriculture.

Jacques Aurange, président de la Fédération des chasseurs de l'Ardèche, était l'invité de France Bleu Drôme Ardèche ce lundi matin. Le responsable départemental soutient l'organisation de battues administratives pour le mois de mars qui débute, notamment dans le sud de l'Ardèche. 

Sa fédération enregistre un retard de près de 800 sangliers tuées par rapport aux autres années. Ce "déficit" cause des dégâts notamment sur terrains agricoles. Comment la fédération va poursuivre cet effort des chasseurs ? Des battues administratives sont d'ores et déjà prévues tous les week-end de mars dans le secteur de Saint-Remeze.

C'est l'occasion aussi ce lundi matin de faire un bilan avec lui de cette "crise sanitaire" après cette maladie de l'oedème. Elle a tué près de 130 sangliers depuis l'été 2013. Comment les chasseurs ont-ils fait face à ce problème, entre la peur de consommer du sanglier et la nécessité de tuer cette population malgré tout ?

Invité - Jacques Aurange président de la fédération des chasseurs de l'Ardèche.

Partager sur :