Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Ouragan Irma : récit de Vauclusiens qui vivent à Saint-Martin

mercredi 6 septembre 2017 à 10:57 Par Anne Domece et Philippe Chauché, France Bleu Vaucluse

Mireille Berard, vit sur les hauteurs de Margot à Saint-Martin, elle vient de vivre le passage de l'Ouragan, comme Ludovic installé dans l'île avec sa famille.

Irma
Irma © Maxppp - .

Avignon, France

Le vent et les pluies diminuent progressivement sur les îles Saint-Martin et Saint Barthélémy, touchées par l'Ouragan Irma. Les dégâts sont très importants dans les deux îles. A Saint Barthélémy, la caserne des pompiers est sous un mètre d'eau et de nombreuses toitures se sont envolées, comme à Saint-Martin où la Préfecture est en partie détruite.

Mireille Berard vit sur les hauteurs de Margot à Saint-Martin elle a entendu passé l'ouragan.

Mireille Berard une vauclusienne de Saint-Martin

La vigilance violette a été déclenchée dans la nuit de mardi à mercredi sur les îles de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin, aux Antilles françaises.

La Martinique et la Guadeloupe ont été placées en alerte rouge. Irma se rapproche des côtes. L'ouragan est extrêmement violent, il est classé de niveau 5 - le niveau le plus élevé. On attend des vents soufflant jusqu'à 360 kms/h.

A Saint-Martin, Ludovic et sa famille sont confinés depuis mardi soir. Cet Avignonnais s'est installé il y a deux ans sur l'île ; il y a ouvert une épicerie fine. Aujourd'hui, il craint de perdre sa maison et son commerce.

France Bleu Vaucluse est entré en contact avec lui via Facebook, mercredi matin.

Ludovic réagit sur Facebook - Radio France
Ludovic réagit sur Facebook © Radio France - Roland Olivier

Ludovic explique la situation sur place.

Nous sommes calfeutrés dans une pièce du rez-de-chaussée. Monter à l'étage est trop dangereux, on ne sait pas si le toit va résister aux rafales de vents. Nous sommes sept : quatre adultes et trois enfants. On ne sait pas ce qu'il va se passer.

L'ouragan était annoncé depuis plusieurs jours sur les Antilles françaises. Ludovic a donc eu le temps de faire des provisions : de la nourriture et de l'eau. Mais il faut maintenant faire face à l'angoisse qui monte.

L'Avignonnais reste en contact avec sa famille, via les réseaux sociaux. Mais le contact pourrait être interrompu à l'arrivée d'Irma. L'eau et l'électricité pourrait être coupée.

L'ouragan devrait arriver sur l'île de Saint-Martin vers 6h heure locale (12h en métropole). La situation ne devrait pas s'améliorer avant 21h.

La population est complètement confinée chez elle, tout déplacement est interdit. Les services sont suspendus, les écoles sont fermées.