Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

José Bové contre la construction d'un KFC à Schiltigheim : "Ça n'a pas de sens"

José Bové est opposé à l'installation d'un KFC aux "rives de l'Aar" à Schiltigheim. Il s'est rendu sur place ce jeudi matin et il appelle à une mobilisation citoyenne. L'entreprise américaine va s'installer prochainement dans les locaux d'un restaurant à pâtes. Le paysage urbain sera modifié.

L'eurodéputé José Bové aux côtés des conseillers de Schilik Ecologie
L'eurodéputé José Bové aux côtés des conseillers de Schilik Ecologie © Radio France - Olivier Vogel

Strasbourg, France

Un pôle de malbouffe dans ce qui était un poumon vert au sud de Schiltigheim. C'est ce que dénonce l'opposition écologiste soutenue par José Bosé. Les élus viennent d'apprendre que l'Américain KFC va s'installer prochainement dans les locaux d'un restaurant à pâtes aux "rives de l'Aar". Le souci, c'est que l'enseigne va construire un parking sur des espaces verts rachetés à la ville. En outre, une route doit être construite sur place pour faciliter l'accès des salariés du Crédit Mutuel au siège de la banque.

José Bové, un "Schilikois"

Ce jeudi matin, l'eurodéputé José Bové a rejoint sur place les conseillers de Schillick Ecologie. Il connait bien le secteur car son hôtel est juste à côté: "Ça fait huit ans que je traverse cet espace tous les jours quand je suis en session à Strasbourg donc une semaine par moi j'habite Schiltigheim et cet espace, je le connais. Urbaniser, bétonner ce territoire, c'est quelque chose qui me parait complètement aberrant. Le fait de se dire qu'on va pour des intérêts particuliers détruire cet espace, ça n'a pas de sens".

Il a appelé à une mobilisation citoyenne et il a proposé une grande fête sur place pour que les habitants se réapproprient le site.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu