Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

"Jour du dépassement" : ce vendredi, l’Europe a épuisé les ressources que la planète peut lui offrir pour toute l'année

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Selon un rapport du Fonds mondial pour la nature (WWF) et de l'ONG Global Footprint Network publié jeudi, l'Europe a déjà épuisé les ressources que la planète peut lui offrir pour une année. Si l'humanité consommait autant que les Européens, elle aurait besoin de 2,8 planètes bleues.

Marche pour le climat à Nantes, le 16 mars 2019
Marche pour le climat à Nantes, le 16 mars 2019 © Maxppp - Romain Boulanger

La date symbolique est représentative du défi écologique que les Européens ont à relever. Ce vendredi 10 mai, l'Union européenne a épuisé les ressources que la planète peut lui offrir pour l'année. "Cela signifie que si le monde entier vivait comme eux [les Européens], l'humanité aurait consommé toutes les ressources naturelles que la planète peut renouveler en un an", soulignent l'association de défense de l'environnement WWF et l'ONG Global Footprint Network, auteures d'un rapport sur le sujet.

Ce 10 mai 2019, "jour du dépassement" européen, est calculé en comparant l’empreinte écologique de l’Union européenne par résident par rapport à la biocapacité disponible dans le monde par personne. Les Européens qui représentent 7% de la population mondiale absorbent à eux seuls 20% de la biocapacité de la Terre. Pêche, agriculture, sylviculture, construction, empreinte carbone... : si l'humanité consommait autant qu'en Europe, elle aurait besoin de 2,8 planètes bleues d'après les défenseurs de l'environnement.

7% de la population mondiale absorbe 20 % de la biocapacité de la Terre

La situation ne cesse de se dégrader selon les associations : en 1961, le "jour du dépassement" tombait cinq mois plus tard, le 13 octobre. C'est "un déficit que nous continuons de creuser d'année en année, en empruntant des ressources à la Terre, aux autres pays et aux générations futures", déplore le WWF dans son rapport. Cette année le Luxembourg a atteint ce cap dès mi-février. En Roumanie en revanche, il ne sera franchi que mi-juin, tous les pays européens ne consommant pas de façon équivalente.

"Nous appelons les décideurs politiques à prendre des mesures à la hauteur des enjeux : des solutions existent, mais elles doivent être mises en oeuvre dès maintenant !", a appelé la navigatrice Isabelle Autissier, présidente du WWF France alors que les élections européennes auront lieu dans trois semaines.

L’association réclame notamment l'adoption d'une politique agricole commune "qui préserve les ressources naturelles et favorise l'emploi", un "plan contre la déforestation et la conversion des écosystèmes naturels". L'ONG milite aussi pour l’instauration de règles de contrôle des flottes de pêche pour assurer la légalité et la durabilité des pratiques.

Choix de la station

France Bleu