Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Jour du dépassement : l'humanité a épuisé les ressources de la planète pour 2019

-
Par , France Bleu

Ce lundi 29 juillet, l'humanité a épuisé les ressources que la Terre peut produire en un an. Une date toujours plus tôt dans le calendrier : en 20 ans, le jour du dépassement a avancé de deux mois.

Photo illustration
Photo illustration © Radio France -

France

Nous vivons à crédit à partir de ce 29 juillet : l'humanité a consommé toutes les ressources que la planète pouvait produire en un an. Ce jour du dépassement arrive de plus en plus tôt dans l'année : en 20 ans, cette date a avancé de deux mois.

Nous avons pêché plus de poissons, abattu plus d'arbres et cultivé plus de terres que ce que la nature peut nous offrir en une année, selon les conclusions de l'organisation mondiale de protection de l'environnement WWF France.

La France mauvaise élève

Il faudrait quasiment deux planètes Terre pour satisfaire notre consommation actuelle de ressources. Et la France fait figure de mauvaise élève : "Si toute l'humanité vivait comme la France, le jour du dépassement serait le 14 mai, explique Arnaud Gauffier, co-directeur des programmes de l'organisation environnementale WWF France. 2,5 planètes Terre seraient nécessaires si tout le monde vivait comme les Français, 5 si le monde vivait comme les Américains.

Autre problème majeur : l'humanité a émis plus de CO2 dans l'atmosphère que ce que la Terre est capable de capter par les océans et les forêts notamment. "À partir de ce 29 juillet, le CO2 supplémentaire que l'humanité va émettre jusqu'à la fin de l'année va rester dans l'atmosphère et participera au réchauffement climatique", précise Arnaud Gauffier, du WWF France.

Les solutions existent pour retrouver un équilibre selon le WWF : appliquer l'accord de Paris pour limiter la hausse des températures, miser sur les énergies renouvelables ou encore limiter de 50 % le gaspillage alimentaire. "Les trois-quarts des décisions sont entre les mains des responsables politiques", conclut le WWF.

  - Visactu
© Visactu
Choix de la station

France Bleu