Climat – Environnement

Journal d’un voyage dans la France des Terres australes : épisode 11, le karaoké de la langouste

Par Nathalie Grynszpan et Virginie Salanson, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu samedi 26 septembre 2015 à 12:00

Île Amsterdam
Île Amsterdam - © Patrick Haon

À l’occasion des 60 ans des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF), Nathalie Grynszpan, journaliste à France Bleu Pays de Savoie, a embarqué le 3 septembre pour un mois sur le Marion-Dufresne. Après un mois de voyage, la voici sur l'île Amsterdam.

Photos : Patrick Haon Dupré

Amsterdam est un autre monde après la désolation de Kerguelen. L'hélicoptère se pose sur de l'herbe ! De belles touffes d'herbe partout, des cyprès.. et ces cris inquiétants tout aussitôt. Ce sont les otaries, juste en dessous, vers la mer, je ne les vois pas encore.

Ah une forme grise dans les herbes, en voilà une. Que je me garde d'approcher.

L'histoire de cet hivernant qui a eu une main amochée par la morsure de ces mammifères marins a tout de suite calmé ma curiosité. J'imagine que le chant des sirènes ne devait pas être moins lancinant. Mais ici, il accompagne jour et nuit les hivernants.

Otaries à Amsterdam - Aucun(e)
Otaries à Amsterdam - © Patrick Haon

Ce soir je l'oublie. C'est la fête sur la base Martin-de-Vivies : les hivernants accueillent comme il se doit leurs remplaçants et c'est l'occasion pour les équipes qui rentrent de Crozet et de Kerguelen de retrouver ceux qu'ils ont quittés il y a un an. J'ai la chance d'être invitée à la fête des infras (pour infrastructures), tout ce qui concerne la maintenance. Bref, ce sont les ouvriers réunionnais de la base qui reviennent pour certains depuis dix ans et plus. Devant le hangar, deux grands barbecues rougeoient dans la nuit pluvieuse supportant une armée de crustacés vermillon dont la carapace ressemble aux cuirasses des samouraïs. Ce sont les fameuses, très fameuses langoustes australes, les meilleures du monde selon les Japonais.

Les fameuses langoustes australes. - Aucun(e)
Les fameuses langoustes australes. - © Patrick Haon Dupré

Un seul navire langoustier français, l'Austral, palangrier et caseyeur a le droit de les pêcher dans les eaux de la ZEE, Zone Exclusive de Pêche, de la France qui baigne l'île. A Amsterdam, le cuisinier a lui aussi le droit de plonger ses casiers au bord de la grève. Et la pêche est souvent très abondante.

Le "Mar Duf", vu d'Amsterdam - Aucun(e)
Le "Mar Duf", vu d'Amsterdam - © Patrick Haon

Ce soir donc chez les Infras, rien que de la langouste grillée. Nous sommes une dizaine autour de la grande table improvisée à partager ce repas simple et luxueux. On me sert du rhum au géranium, une production locale qui "arrache" bien, c'est délicieux. Tout est délicieux et chaleureux. Sylvain, le chefinfra, m'offre une fiole de ce rhum cacheté du tampon de la base qui va, je le pressens, devenir le souvenir précieux de ces instants.

Au bout de la soirée, Sylvain a sa liste de karaokés. Brel (très difficile de chanter Amsterdam !), Christophe et ses mots bleus et d'autres. Le micro circule. Tout le monde s'y met. Quand arrivent les notes de Santiano, d'Hugues Aufray, je ne résiste plus. Et puis je prends la mer aussi avec Renaud. Ce soir j'ai vaincu le roulis des derniers jours, j'oublie les nausées, je chante le bonheur d'avoir pris la mer et d'en goûter les joies.

Lire aussi :

Le voyage au jour le jour sur une carte interactive

Les Terres australes et antarctiques françaises

Émission Interception sur France Inter