Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Juillet 2019 est le mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Le mois de juillet 2019, traditionnellement le plus chaud de l'année, a été le plus chaud jamais enregistré dans le monde, indique ce lundi le service européen Copernicus sur le changement climatique.

Des températures atteignant 40°C ont été enregistrés dans de nombreuses villes de France en juillet dernier.
Des températures atteignant 40°C ont été enregistrés dans de nombreuses villes de France en juillet dernier. © Maxppp - Philippe Clément

Le mois de juillet 2019 a été le mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde, juste devant le mois de juillet 2016, selon les données du service européen Copernicus sur le changement climatique. La canicule qui a frappé la France et une grande partie de l'Europe se vérifie dans les statistiques. Le mois de juin 2019 avait déjà été le mois de juin le plus chaud jamais mesuré dans le monde.

Le mois de juillet 2019 bat tous les records

"Le mois de juillet est généralement le mois le plus chaud de l'année dans le monde, mais selon nos données [ce mois de juillet 2019] est également le mois le plus chaud jamais mesuré, de justesse", déclare lundi dans un communiqué le chef du service Jean-Noël Thépau.

"Avec la poursuite des émissions de gaz à effet de serre et l'impact sur l'augmentation mondiale des températures, des records continueront à être battus" - Jean-Noël Thépau, chef du programme Copernicus

Selon les données de Copernicus, le mercure est monté en juillet 0,04°C plus haut que le précédent record de juillet 2016, année marquée par l'influence d'un puissant courant el Niño. Selon Copernicus, la température du mois de juillet 2019 a été 0,56°C plus élevée que la moyenne de la période 1981-2000. C'est près de 1,2°C au dessus du niveau pré-industriel, base de référence des experts de l'ONU sur le climat.

Jean-Noël Thépau indique également qu'"avec la poursuite des émissions de gaz à effet de serre et l'impact sur l'augmentation mondiale des températures, des records continueront à être battus"

  - Visactu
© Visactu -