Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Juillet 2019, mois de juillet le plus sec depuis le début des mesures en Meurthe-et-Moselle

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Si le mois de juillet 2019 n'a pas été le plus chaud depuis le début des mesures en Lorraine, il est incontestablement le plus sec en Meurthe-et-Moselle.

Le plateau de Malzéville est particulièrement sec au cours de l'été 2019, ici le 22 juillet
Le plateau de Malzéville est particulièrement sec au cours de l'été 2019, ici le 22 juillet © Radio France - Cédric Lieto

Alors que le mois de juillet 2019 a été le plus chaud jamais enregistré dans le monde selon les données du service européen Copernicus sur le changement climatique, qu'en est-il en Lorraine ? D'après les données de Météo France, si des records absolus de température ont été battus à Nancy, Metz ou Epinal, le mois de juillet 2019 n'a pas été le plus chaud des dernières décennies.

A Epinal, par exemple, la température moyenne a été de 20,7°C contre 18,8°C en moyenne en juillet. Il s'agit du cinquième mois de juillet le plus chaud de l'histoire. A Nancy, il a fait en moyenne sur le mois de juillet 21,6°C pour une normale de 19,4°C à cette période. Le record absolu était de 23,6°C en 2006.

Du jamais vu depuis 1927

C'est surtout la sécheresse, le manque de précipitations, qui aura marqué ce mois de juillet 2019 en Meurthe-et-Moselle. Juillet 2019 a tout simplement été le mois de juillet le plus sec à l'échelle du département depuis le début des mesures en 1927. Il est tombé en moyenne sur le département 16,8 mm d'eau en un mois, alors qu'il tombe sur un mois de juillet normal 70,7 mm d'eau. Dans les Vosges, on a relevé 41,7 mm d'eau en moyenne dans le département au lieu de 92,7 mm en temps normal, faisant de juillet 2019 le 7e mois de juillet le plus sec.

Un mois de juillet qui est arrivé après plusieurs mois de déficit de précipitations. Il n'est tombé depuis le début de l'année sur les deux départements qu'environ 75% de ce qui tombe habituellement selon Météo France.