Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

L'agglo de Limoges tire un bilan positif du dispositif Lumiroute®

lundi 29 octobre 2018 à 19:23 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin

Le dispositif Lumiroute® semble bel et bien être une idée lumineuse. Après 3 ans d'expérimentation de ce revêtement routier innovant, la communauté d'agglo en tire un bilan très positif. La baisse de l'éclairage permet d'économiser 60 % de consommation électrique et l'agglo en tire des leçons.

Le dispositif Lumiroute® est testé depuis 3 ans sur le boulevard Schuman à Limoges
Le dispositif Lumiroute® est testé depuis 3 ans sur le boulevard Schuman à Limoges - © Limoges Métropole

Limoges, France

Après 3 ans de test surr le boulevard Shuman à Limoges, la communauté d'agglo Limoges Métropole tire un bilan très positif du dispositif Lumiroute®. De nuit, ce revêtement routier innovant et unique en France (à son lancement) permet de mieux diffuser la lumière des réverbères et donc de moins dépenser d'énergie pour éclairer la route.

A luminosité égale, 60 % d'économies d'énergie

Résultat : de vraies économies d'énergie puisque, sur cette portion de voie, la consommation d'électricité a baissé de 60 % tout en obtenant la même luminosité. Pour l'agglo de Limoges, c'est donc une réussite et Lumiroute® est adopté. Adopté et déjà adapté avec, par exemple, le bitume contenant des débris de porcelaine, comme on le trouve désormais devant le parc des sports de Beaublanc ou en haut de l'avenue du Midi. Là encore, le but est de mieux réfléchir la lumière.

Adapter l'éclairage à l'utilisation de la rue

Adapté, également, sans refaire le bitume mais en modulant tout de même l'éclairage selon le type de rue et selon son utilisation. Les pistes de réflexion sont multiples : par exemple détection des piétons pour déclencher l'éclairage, ou encore lumière moins intense lorsque la circulation est moins dense, etc... Pour moins éclairer ses rues, l'agglo de Limoges envisage tout une batterie de solutions.