Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'agglo de Tulle enterre des containers à déchets dans les centres-villes pour augmenter le tri sélectif

-
Par , France Bleu Limousin

Tulle-Agglo et l'entreprise Eco-Emballages ont entrepris depuis deux ans d'augmenter le nombre de points d'apport volontaire des déchets ménagers. Et pour inciter les habitants des centres-villes à porter leurs déchets triés, des points y sont installés, mais enterrés.

Seule la "bouche" de ces containers enterrés dépasse. En dessous 5 mètres cube de stockage soit environ 8 containers classiques
Seule la "bouche" de ces containers enterrés dépasse. En dessous 5 mètres cube de stockage soit environ 8 containers classiques © Radio France - Philippe Graziani

Le 5ème point d'apport volontaire enterrés dans l'agglo est en cours de travaux à Tulle. Carrément sur le quai Baluze, lieu historique et promenade régulière des Tullistes. C'est même là que le marché s'installe les mercredis et samedis. Quand il sera terminé, on n'en verra plus que les 4 collecteurs, un par type de déchets, qui dépasseront. Personne ne dit que c'est joli mais qu'au moins c'est mieux que des containers, le plus souvent sales et malodorants.

Un point d'apport volontaire pour 190 habitants

Ces points d'apport volontaire sont certes beaucoup plus chers, 27 000 euros, mais ils ont l'avantage de pouvoir être placés jusque dans les centres-villes, visibles du plus grand nombre. Car c'est ainsi explique Pascal Hénaux, directeur régional d'Eco-Emballages : "plus je cache mon point, moins on le voit. Et si on le voit pas, on n'y va pas !". "Notre objectif est aussi de densifier le nombre de points d'apport volontaire", précise Betty Dessine, vice-présidente de Tulle-Agglo. Il y a 2 ans l'agglo de Tulle de fait était à la traîne en la matière. Un retard rattrapé largement aujourd'hui avec 1 point d'apport volontaire pour 190 habitants, alors que la moyenne nationale est de 1 pour 220. Et plus de lieux pour déposer ses déchets, c'est plus de déchets déposés effectivement. L'agglo de Tulle a rattrapé en deux ans la moyenne nationale du poids de déchets ménagers recyclés par an et par habitant, 46 kilos.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess