Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

L'Andorre va importer de l'énergie éolienne produite en Occitanie

jeudi 14 février 2019 à 11:22 Par Sébastien Berriot, France Bleu Roussillon

L'Andorre confirme sa politique de transition énergétique. Plusieurs accords viennent d'être signés avec EDF. Le groupe français va aider la principauté à produire sa propre électricité. Et une électricité la plus propre possible. L'Andorre va acheter de l'énergie éolienne produite en Occitanie.

Signature de l'accord à Paris entre le PDG d'EDF Jean-Bernard Levy et la ministre andorrane de l'environnement Silvia Calvó
Signature de l'accord à Paris entre le PDG d'EDF Jean-Bernard Levy et la ministre andorrane de l'environnement Silvia Calvó - -

Pyrénées-Orientales, France

L'Andorre veut produire son électricité et une électricité la plus propre possible. La petite principauté qui est très dépendante de la France et de l'Espagne en matière d'énergie a signé ce mardi à Paris plusieurs accords de coopération avec EDF. Le groupe français va aider l'Andorre  à acquérir son autonomie dans le cadre d'un vaste projet de transition énergétique.

Les éoliennes d'Occitanie vont produire pour l'Andorre

Aujourd'hui, la dépendance de l'Andorre en matière d'énergie est quasiment totale. 80% de l'électricité consommée dans la principauté provient de France et d'Espagne. Il n'y a quasiment pas d'infrastructure de production. Dans le cadre de cet accord signé à Paris, EDF va donc fournir son expertise pour construire des centrales au milieu des montagnes, dans l'hydrolique notamment et le photovoltaïque. L'objectif est de multiplier la production locale par deux avant 2030.

Et d'ici 2030, l'Andorre veut montrer qu'elle respecte sa signature de l'accord de Paris sur le changement climatique. "Cette coopération avec EDF certifie que plus de la moitié de l'électricité que nous allons acheter en France provient d'énergie renouvelable, explique Silvia Calvó, ministre andorrane de l'environnement. Concrètement, cette électricité sera issue des parcs éoliens situés en Occitanie."  

Quant à l'augmentation de la production locale, elle doit permettre à terme de faire des économies. Les importations d'électricité coûtent chaque année à l'Andorre 30 millions d'euros.    

Reportage de Sébastien Berriot