Climat – Environnement

L'année 2016 marquée par un été chaud et un déficit global de pluie en Bretagne

Par Fanny Beaurel, France Bleu Armorique mardi 27 décembre 2016 à 19:07

Pléneuf Val-André sous le soleil de septembre
Pléneuf Val-André sous le soleil de septembre © Radio France - Johan Moison

En Bretagne, l'été aura été chaud mais les températures ne connaissent pas de record cette année. La région a par ailleurs connu une année plutôt sèche.

Il a moins plu en 2016 que sur la moyenne des trente dernières années. La Bretagne accuse un déficit pluviométrique de 10 à 20% par rapport aux normales avec des mois très contrastés : le premier semestre restera assez pluvieux et notamment le mois de juin mais les 6 derniers mois de l'année ont été plutôt secs à l'exception du mois de novembre.

Des températures très légèrement au dessus de la moyenne

Coté thermomètre, cette année n'a pas connu de record mais une légère hausse tout de même par rapport aux normales. Selon Météo France, les températures minimales ont été supérieures de 0.1 à 0.5 degrés. L'écart est un peu plus important pour les maximales : entre 0.4 et 0.8 degrés. On se souviendra dans la région du pic de chaleur entre le 17 et le 19 juillet avec en Ille et vilaine des températures bien souvent supérieures à 35 degrés quand les normales tournent plutôt autour de 25-27 degrés.

Qui dit chaleur, dit ensoleillement. il est cette année dans les normales avec là aussi des périodes contrastées. Juin restera dans les annales comme un mois très gris contrairement à juillet et août, particulièrement ensoleillés.