Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Climat – Environnement

L'année 2018 a été l'une des plus chaudes depuis 1850

vendredi 25 janvier 2019 à 8:52 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Les quatre dernières années furent les plus chaudes jamais enregistrées à travers le monde depuis l'ère industrielle. Et l'année 2018 arrive probablement en quatrième place, selon un rapport publié jeudi par le groupe de recherche américain Berkeley Earth.

Le miroir d'eau, à Bordeaux, aux heures chaudes.
Le miroir d'eau, à Bordeaux, aux heures chaudes. © Maxppp - PT / PQR

L'année 2018 restera comme l'une des plus chaudes jamais relevée. Les quatre dernières années - 2015, 2016, 2017 et 2018 - furent les plus chaudes jamais enregistrées depuis 1850.

Selon un rapport publié jeudi par le groupe de recherche américain Berkeley Earth, l'année 2018 arrive probablement en quatrième position.

Température mondiale moyenne supérieure

La température mondiale moyenne fut 1,16°C supérieure à la température moyenne de la seconde moitié du 19e siècle, c'est-à-dire au début de l'industrialisation de l'Europe, estiment les analystes.

"La température mondiale moyenne en 2018 a été plus faible qu'en 2015, 2016 et 2017, mais plus chaude que chaque année observée avant 2015", indique le rapport.

Les données proviennent de 20.000 stations météorologiques, précise Berkeley Earth.

Un autre groupe de chercheurs, en Europe, le Copernicus Climate Change Service, a publié le 7 janvier une analyse similaire, confirmant que les quatre dernières années avaient été les plus chaudes jamais enregistrées.