Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

L'avant-projet de charte du parc naturel du Ventoux présenté à Malaucène

mercredi 18 avril 2018 à 18:23 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Le texte de la future charte du parc naturel régional du Ventoux a été présenté à Malaucène après quatre ateliers de concertation cet hiver. Une petite centaine d'opposants manifestaient contre ce projet. La région privilégie les neuf communes au cœur du parc et espère un décret de création en 2019.

L'avant projet de charte sera voté à la région le 29 juin
L'avant projet de charte sera voté à la région le 29 juin © Radio France - Philippe Paupert

Malaucène, France

L'avant-projet de charte du parc naturel régional du Ventoux a été présenté à Malaucène après quatre ateliers de concertation cet hiver avec les élus des 39 communes du futur parc. Cette charte sera soumise au vote des élus de la région en assemblée plénière le 29 juin. La région annonce qu'elle espère que le décret de création du parc fin 2019. La charte a été aménagée, notamment pour préserver les intérêts des maires des neufs communes du coeur du projet de parc. Les opposants étaient une petite centaine avec une large banderole déployée devant la salle des fêtes de Malaucène pour dire "Non au parc". 

Charte aménagée pour les communes du coeur du parc

Les neuf communes n'auront pas de droit de véto mais la Région s'engage à ce que leur avis soit prépondérant. Le cadre juridique est encore à construire. Bernard Charasse, le maire de Beaumont-du-Ventoux, considère que c'est une avancée notable mais il demande une discussion sur l'avenir des stations de ski, notamment celle du mont Serein : "s'il n'y a pas d'avancée je ne signerai pas et le parc se fera sans le sommet du Ventoux".  

Le président de la communauté d'agglomération Ventoux Comtat Venaissin Françis Adolphe a entendu la menace et suggère que "le syndicat du futur parc tienne compte de toutes les activités sur le Ventoux, activités agricoles ou de loisir". Françis Adolphe calcule que la COVE "donnait 3,10 euros par habitant. On peut augmenter parce qu'on n'a pas tenu compte des stations".

Le président de l'association Mont Ventoux Libre s'oppose au parc et son périmètre. Alain Constant souhaite écarter Velleron et Pernes-les-Fontaines pour ajouter "Montbrun ou les communes du nord du Ventoux dans la Drôme"

Françis Adolphe "prendre en compte toutes les activités dans le futur parc"

La Chambre d'agriculture regardera ce qui trame dans le parc pour les exploitants

Parmi les opposants derrière la banderole "Non au parc", des agriculteurs de Bedoin, Olivier et Tchou, s'inquiètent de "ne plus rien avoir de libre.. Je n'ai pas envie qu'un gars de Velleron ou de Pernes nous dicte ce qu'il faut faire dans le Ventoux". Le coordonnateur du projet de parc naturel du Ventoux, Ken Reyna leur rétorque qu'un parc "n'a pas de pouvoirs réglementaires. Ce seront les communes, les intercommunalités, le département et la région qui s'engagent pour quinze ans"

Pour rassurer les agriculteurs, la chambre d'agriculture signe une convention avec le futur parc. Georgia Lambertin souhaite ainsi que la Chambre d'Agriculture ait "un regard sur tout ce qui se trame dans le parc pour que tous les dossiers agricoles passent par la chambre".

Georgia Lambertin "tous les dossiers agricoles du parc passeront par la chambre d'agriculture"

Une centaine d'opposants avaient déployé une banderole à Malaucène - Radio France
Une centaine d'opposants avaient déployé une banderole à Malaucène © Radio France - Philippe Paupert
une casquette pour refuser le projet de parc naturel du Ventoux - Radio France
une casquette pour refuser le projet de parc naturel du Ventoux © Radio France - Philippe Paupert