Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

L'eau a un goût de terre, mais elle reste potable autour de La Saunière

mardi 11 septembre 2018 à 17:42 Par Audrey Tison, France Bleu Creuse

Il n'y a pas de problème d'eau potable à l'Est de Guéret, d'après le syndicat intercommunal SIAEP, même si la concentration en cyanobactéries est plus élevée que la moyenne. On vous explique pourquoi..

Les huit communes approvisionnés par le SIAEP peuvent être concernés par ces soucis d'eau - Capture d'écran www.services.eaufrance.fr
Les huit communes approvisionnés par le SIAEP peuvent être concernés par ces soucis d'eau - Capture d'écran www.services.eaufrance.fr

Saint-Yrieix-les-Bois, France

Contrairement aux rumeurs ont couru sur les réseaux sociaux ces derniers jours, aucune mesure n'a été prise pour interdire la consommation de l'eau au robinet à l'Est de Guéret. Mais l'eau a en effet un goût et une odeur de terre, plus ou moins prononcés selon le lieu. Sont concernées cinq des dix communes gérées par le syndicat intercommunal d'alimentation en eau (SIAEP) de la Saunière : 

  • Ajain
  • Glénic (seulement une partie de la commune)
  • Pionnat
  • Saint-Laurent
  • La Saunière

Les communes de Mazeirat, Saint-Hilaire, Saint-Yrieix-les Bois, Savennes et Peyrabout ne sont a priori pas touchées, car elles ne sont pas alimentées de la même manière (captage direct).

Des cyanobactéries plus présentes, mais qui ne nécessitent pas d'interdiction, d'après l'ARS

Il y a bien eu une modification de l'eau injectée dans ces cinq communes, en lien avec la sécheresse. Lorsque les captages d'eau souterraine ne suffisent pas à approvisionner les habitations, de l'eau supplémentaire est pompée dans un bassin situé à Saint-Yrieix-les-boix, une réserve alimentée par un ruisseau. Mais la semaine dernière, ce bassin a des soucis d'alimentation (rupture technique au niveau du prélèvement), il faut le vidanger pour régler ce problème. L'eau est alors pompée dans un autre grand bassin juste à coté. C'est cette dernière eau qui est actuellement injectée dans les tuyaux (et mélangée avec l'eau toujours captée en sous-sol).

Cette eau est de moins bonne qualité car elle a stagné longtemps, les cyanobactéries et des algues ont eu le temps de s'y multiplier sous l'effet du soleil, le traitement de l'eau n'a pas réussi à réduire nettement cette concentration d'algues bleues. C'est ce que révèle les analyses de l'Agence régionale de Santé, sollicité par le syndicat, dès les premiers signalements des habitants. Mais l'eau est officiellement potable, affirme le gestionnaire du réseau. Restent le mauvais goût et l'odeur, de l'eau en bouteilles a donc été livrée dans les écoles et à l'Ehpad d'Ajain pour que nos enfants et nos aînés continuent à s'hydrater. Tous les autres habitants qui seraient trop gênés peuvent aussi s'approvisionner auprès de leur mairie respective. Le syndicat intercommunal espère bien régler le problème d'ici quelques jours, en remettant en service le premier bassin.