Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

L'eau devient rare pour plusieurs centaines d'habitants en Meurthe-et-Moselle

jeudi 26 octobre 2017 à 12:19 Par Nathalie Broutin et Laurent Watrin, France Bleu Sud Lorraine

Depuis la fin du mois d'août, près de 340 habitants alimentés par le réseau du Syndicat des eaux de Grimonviller à 45 km de Nancy connaissent des coupures d'eau par intermittence. Principale cause : la sécheresse.

Depuis le mois d'août, les habitants connaissent une pénurie d'eau par intermittence
Depuis le mois d'août, les habitants connaissent une pénurie d'eau par intermittence © Radio France - Laurent Watrin

Lorraine, France

Près de 340 habitants sont alimentés par le réseau du syndicat des eaux de Grimonviller en Meurthe-et-Moselle, à 45 kilomètres au sud de Nancy. Dans les quatre villages du Sud- Toulois Courcelles, Fécocourt, Grimonviller et Pulney, la pénurie d'eau intervient par intermittence depuis le mois d'août dernier.

Une sécheresse particulièrement persistante depuis un an

La sécheresse particulièrement persistante depuis un an est la principale cause du problème. Le niveau de la nappe phréatique est très bas. Une réunion publique devait être organisée ce jeudi 26 octobre en mairie de Grimonviller avec ces questions : Quelles solutions? A quel prix?
"C'est une nappe phréatique peu profonde", explique Adrien Denizart, maire adjoint de Fécocourt et président du Syndicat des eaux de Grimonviller "Les anciens nous parlent de problèmes d'eau depuis des décennies". Une habitante Catherine, installée sur les hauteurs de Grimonviller témoigne " En septembre, on avait de l'eau deux heures par jour, pas plus, pendant toute une partie du mois. Le week-end dernier, rien pendant quatre jours". Un autre habitant du village réagit "On aimerait connaitre la cause exacte".

Au total, près de 28 km d'un réseau vétuste

Grimonviller culmine à une altitude de 317 mètres. L'eau parvient dans les maisons après avoir "grimpé" 140 mètres dans les tuyaux. La station de pompage et de traitement située à Fécocourt, récupère l'eau provenant des six sources de captage. Deux cuves de stockage de 100 m3 chacune, alimentent quatre villages : d'un côté du bassin versant, il y a Grimonviller et Courcelles. De l'autre côté, Fécocourt et Pulney. Au total , près de 28 kilomètres d'un réseau vétuste.

Des familles accusent les éleveurs de tirer trop d'eau pour leurs animaux

Certains accusent les éleveurs du secteur de tirer trop d'eau pour abreuver leurs troupeaux. "Mais les vaches aussi ont soif" répondent les élus locaux. "Le pays est très agricole, c'est la vie du territoire, et je n'ai pas le pouvoir de limiter le nombre de bêtes" remarque l'élu Adrien Denizart.

Certaines familles accusent les éleveurs de trop utiliser d'eau pour leurs troupeaux  - Radio France
Certaines familles accusent les éleveurs de trop utiliser d'eau pour leurs troupeaux © Radio France - Laurent Watrin

Le responsable du syndicat des eaux reconnait que le réseau a besoin de rénovation depuis longtemps. Des travaux désormais urgents, pour résoudre le problème à long terme. "La moindre étude, obligatoire, coûte 100 mille euros et nous avons besoin d'emprunt et de subventions" ajoute encore le maire adjoint de Fécocourt. En attendant les habitants des quatre villages du sud Toulois sont alimentés en eau par un camion citerne qui vient de Rainville. Une eau "impropre à la consommation" selon la règlementation. Les mairies distribuent des bouteilles d'eau potable aux habitants.