Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

L'éco-quartier de Chécy commence à prendre forme

-
Par , France Bleu Orléans

Elle sera l'emblème du futur éco-quartier, les Hauts de Grainloup, à Chécy : une passerelle en bois de 28 mètres de long a été installée ce jeudi sur le site. Elle va surplomber un bassin de rétention des eaux, au cœur de la zone verte de l'éco-quartier.

La passerelle en bois réalisée par l'entreprise Penin de Villemurlin
La passerelle en bois réalisée par l'entreprise Penin de Villemurlin © Radio France - Patricia Pourrez

Chécy, France

Après plus d'une heure de préparation et l'intervention d'une grue, la passerelle en bois du futur éco-quartier de Chécy a trouvé sa place définitive. Cet ouvrage fait 28 mètres de long sur 2 mètres de large et pèse un peu plus de 30 tonnes. Il va surplomber le bassin des Maures, un bassin de rétention des eaux qui a lui aussi été totalement refait. " Ce n'est pas une mare ni un étang" précise bien l'adjoint au maire de Chécy, Hubert Tinseau. " On est sur un bassin d'orages qui doit faciliter l'écoulement des eaux vers la Loire et le Canal. Donc, à priori, il sera souvent vide." Vide mais quand même humide, ce qui devrait favoriser la biodiversité dans la zone où l'on pourra accéder par la passerelle en bois. 

Un parc naturel au sein de l'éco-quartier 

" Cette passerelle, c'est tout un symbole. C'est le cœur de la future zone verte" explique le paysagiste concepteur, Olivier Striblen. En tout, sur le site de l'éco-quartier, environ 6 hectares seront aménagés et consacrés à la nature et à la biodiversité. " On a imaginé des chemins de promenade, des chemins de senteurs. Il y aura aussi sans doute des vergers et des jardins partagés. L'idée, c'est que les habitants de l'éco-quartier et tous ceux qui le souhaitent profitent de ce havre naturel à Chécy " détaille Olivier Striblen. L'aménagement de ce " parc" est estimé à 560.000 euros dont une partie est financée par la région. " Mais, il reste de grandes pages vertes que les habitants pourront eux-mêmes aménager" insiste le paysagiste.

Les premiers habitants arriveront à l'automne

Plan masse du futur éco quartier  - Aucun(e)
Plan masse du futur éco quartier - France Loire

Côté logement, les premières maisons de l'éco-quartier de Chécy sont déjà sorties de terre. Il s'agit de résidences réservées à des personnes psychologiquement fragiles, elles seront livrées en octobre. La construction d'une soixantaine de maisons individuelles va également débuter à l'automne et début 2020, ce sera le lancement d'un immeuble collectif de 24 logements. C'est le groupe France Loire qui a été choisi pour aménager le site. A terme, d'ici 2023, 270 logements seront construits sur l'éco-quartier de Chécy dont 30% en logements sociaux.