Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Des milliers d'étourneaux effarouchés à Auxerre

vendredi 6 juillet 2018 à 14:09 Par Sophie Allemand, France Bleu Auxerre

Les étourneaux arrivent par milliers de juin à septembre. Pendant une semaine, tôt le matin ou tard le soir, la campagne d'effarouchement a lieu à Auxerre : des agents du service d'hygiène de la ville tirent des balles à blanc pour effrayer ces oiseaux nuisibles.

Un casque anti-bruit, des lunettes et un gilet, l'agent est prêt à tirer
Un casque anti-bruit, des lunettes et un gilet, l'agent est prêt à tirer © Radio France - Sophie Allemand

Auxerre, France

Vous avez peut-être entendu des bruits de fusée et de tirs depuis lundi, cette opération se répète tôt le matin ou tard le soir jusqu'à ce vendredi.  Le but est de pousser les nuées de 50 étourneaux à migrer dès que possible vers l'Espagne en les effarouchant.  

Certains riverains sont ravis de cette opération : "Excusez moi l'expression, mais ils chient partout ! Vous avez vu les tâches blanches sur les capots des voitures garées ?! Allez voir !", s'exclame un monsieur. 

D'une taille oscillant entre celle du moineau et du pigeon, ces oiseaux nuisent aux riverains et à la végétation. Ils lâchent leurs fientes blanches sur les voitures, des défécations acides qui abîment les branches et ils mangent les baies. Fréquemment, les habitants se plaignent de leur présence auprès de la mairie : "ça sent mauvais sur les quais c'est une horreur!", raconte une passante

Attention les oreilles : une opération plus ou moins appréciée par les riverains

L'opération est extrêmement bruyante : "qu'est ce qui est en train de se passer ?! Ils tirent sur les oiseaux ou comment ça se passe ? On est au Texas!", s'exclame un jeune qui se promène sur les quais, surpris. Effectivement, malgré la campagne de communication via des affiches, pour ceux qui ne sont pas prévenus, les bruits de tirs peuvent surprendre.

"Attention les oreilles! Les enfants attention à vous !"

Les agents de la ville doivent donc expliquer leur démarche : "On est du côté de la défense animale, on ne cherche pas à les tuer, on cherche juste à les faire fuir. Bien qu'ils soient considérés comme nuisibles par la préfecture de l'Yonne."

On utilise une méthode préconisée par l'ensemble des maires de France et les associations. C'est la méthode qui fonctionne le mieux : l'effarouchement - l'organisateur des opérations.

On les perçoit à peine, pourtant les étourneaux font 27 centimètres d'envergure - Radio France
On les perçoit à peine, pourtant les étourneaux font 27 centimètres d'envergure © Radio France - Sophie Allemand

Si l'opération ne réduit pas le nombre d'étourneaux au bout d'une semaine, c'est que cela ne fonctionne pas et qu'ils se sont habitués au bruit. Il faut alors opter pour des solutions plus radicales, comme la taille des arbres ou la mise en place de prédateurs tels que les éperviers.