Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

L'élite des chiens de berger réunie à La Toussuire

dimanche 23 août 2015 à 18:19 Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie

Ce sont des chiens pas vraiment comme les autres ! L'élite des chiens de troupeaux était réunie ce week-end à La Toussuire pour la 47ème édition des championnats de France de la discipline. Reportage.

Le troupeau de brebis est bien gardé
Le troupeau de brebis est bien gardé © Radio France - - Nicolas Peronnet

Seize bergers venus de toute la France étaient en compétition pour démontrer leurs aptitudes à guider un troupeau de brebis à travers une série d'obstacles, avec simplement leur voix, et leur chien. A 80% des border collies , "des chiens d'exception encore plus malins que les chimpanzés" glisse dans un sourire Michel Mercier, qui élève 400 brebis en Haute Saône.

Etienne Serclérat : "mon chien doit connaître au moins 23 mots"

Le but du jeu ? Faire comprendre au chien la tâche qui lui incombe le plus rapidement possible pour mener au mieux le troupeau de 30, puis 60 brebis. Le duo berger / chien doit ainsi lui faire parcourir en moins de 30 minutes un cheminement semé d'embûches, petit pont, parc de tri ou encore montée en bétaillère. "Ça matérialise le travail que l'on rencontre sur une ferme au quotidien , notamment sur le travail à distance" explique Etienne Serclérat, fier de son border collie qui doit connaître "au moins 23 mots" . Lesquels ? "Droite, gauche, écarte, avance lentement, viens ou encore pousse les brebis" sont les plus utilisés ajoute cet éleveur du plateau du Larzac, sélectionné comme 15 de ses confrères pour participer à ces championnats de France.

ECOUTEZ Etienne Serclérat, éleveur sur le plateau du Larzac

Le petit pont, l'un des obstacles du parcours - Radio France
Le petit pont, l'un des obstacles du parcours © Radio France - - Nicolas Peronnet

 

Pierre Legatte : "pas une grosse culture du travail sur troupeau en France"

Un jury composé de trois experts de la société centrale canine est chargé de noter les concurrents. Chaque zig-zag du troupeau, chaque morsure non justifiée sont sanctionnés . "La différence entre un bon et un mauvais duo se voit tout de suite dans la conduite" pour Pierre Legatte, l'un des trois juges, "car à partir du moment où il n'y a pas une bonne osmose entre le berger et le chien, les brebis n'iront pas là où on veut les emmener" . Au delà de la compétition, et du folklore, ces championnats sont surtout pour lui une manière de valoriser un métier en perdition : "c'est vrai qu'en France on a pas une grosse culture du travail sur troupeau. En Angleterre par exemple, les concours sont retransmis à la télé et à la radio. En France le métier se raréfie et il faut le mettre en valeur, car avec l'introduction des prédateurs comme le loup ou le lynx, le rôle du chien devient de plus en plus important" .

ECOUTEZ Pierre Legatte, l'un des membres du jury

La compétition avait lieu sur le front de neige de La Toussuire - Radio France
La compétition avait lieu sur le front de neige de La Toussuire © Radio France

 

ECOUTEZ le reportage à La Toussuire de Nicolas Peronnet